Jean-Marc Stébé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean-Marc Stébé
Jean-Marc Stébé.jpeg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (62 ans)
Nationalité
Formation
Université de Metz et Université Paris Nanterre
Activité
Autres informations
A travaillé pour
École nationale supérieure d’architecture de Nancy (ENSAN), Agence nationale de la recherche (ANR), Université de Lorraine
Domaine
Sociologie urbaine
Maître
Henri Raymond
Site web

Jean-Marc Stébé, né le [1], est un sociologue français. Professeur de sociologie à l'Université de Lorraine, il est spécialiste de la ville et travaille sur le logement social, la périurbanisation, les processus de fragmentation sociale et territoriale, ainsi que sur les utopies urbaines. Il donne de nombreuses conférences en France et à l'étranger[2].

Cheminement[modifier | modifier le code]

Passionné d'architecture, Jean-Marc Stébé s'oriente vers la sociologie urbaine[3],[4],[5], orientation disciplinaire qui le conduira à préparer une thèse de doctorat à l'Université Paris Nanterre sous la direction du professeur Henri Raymond. Après l'obtention en 1993 d'un Doctorat en sociologie portant sur l'évaluation des politiques de la ville, Jean-Marc Stébé soutient en 2000 une Habilitation à diriger des recherches en sociologie à l'université Nancy 2. Il est aujourd'hui professeur des universités au sein du département de sociologie de l'Université de Lorraine et membre du Laboratoire Lorrain de Sciences Sociales (2L2S)[6].

Jean-Marc Stébé a exercé de nombreuses responsabilités tant au niveau de son université de rattachement qu'au niveau de différentes instances nationales : directeur de l'Unité de formation et de recherche (UFR) "Connaissance de l'homme", directeur du Laboratoire de sociologie du travail et de l'environnement social (LASTES), directeur du département de sociologie, membre du Conseil national des universités 19e section, directeur du département des SHS de l'Agence nationale de la recherche (ANR)...

Recherches[modifier | modifier le code]

Après avoir centré ses recherches sur le logement social dégradé et les banlieues[7] sensibles, Jean-Marc Stébé s'intéresse aux phénomènes de division sociale et de séparatisme spatial dans un contexte d'urbanisation mondialisée exacerbant les inégalités. Dans ce sens, il participe à la conceptualisation des processus de ghettoïsation[8], de gentrification[9], de relégation[10] et de périurbanisation[11],[12] observé dans la plupart des villes du monde.

Parallèlement, Jean-Marc Stébé concentre son attention sur les territoires périurbains[13]. Face à l'éclatement et à l'étalement de la ville remettant en cause ses limites historiques et son identité fondée sur un noyau central dense agrégeant les fonctions sociales, politiques, économiques et religieuses, il est selon lui nécessaire de repenser le développement, la gouvernance et l'aménagement des villes, surtout en cette période d'épuisement des ressources de la planète et de réchauffement climatique.

Enfin, Jean-Marc Stébé s'applique à rendre visibles les catégories qui président à l'imagination, à l'invention et à la construction des villes[14]. À cet égard, il étudie les différentes utopies passées et actuelles (cité-jardin, cité radieuse[15]...), les modèles de ville (ville diffuse, ville fonctionnelle, ville linéaire, ville durable, ville intelligente...), les expériences historiques (cités ouvrières, cités patronales, Phalanstère...), et les cadres cognitifs des politiques relatives à la création, à l'édification et à la transformation de la ville[16].

Publications[modifier | modifier le code]

Monographies[modifier | modifier le code]

  • Introduction à la sociologie urbaine, Paris, Armand Colin, 2019 (éd. avec Hervé Marchal).
  • Territoires au pluriel, identités au singulier, Paris, L'Harmattan, 2019 (éd. avec Hervé Marchal).
  • La France périurbaine, Paris, PUF, 2018 (avec Hervé Marchal).
  • Idées reçues sur le logement social, Paris, Le Cavalier Bleu, 2016 (avec Marc Bertier et Hervé Marchal).
  • Les lieux des banlieues. De Paris à Nancy, de Mumbaï à Los Angeles, Paris, Le Cavalier Bleu, 2012 (avec Hervé Marchal).
  • Les grandes questions sur la ville et l'urbain, Paris, PUF, 2011, 2e éd. revue et corrigée en 2014 (avec Hervé Marchal).
  • Qu'est-ce qu'une utopie ?, Paris, J. Vrin, 2011.
  • Sociologie urbaine, Paris, Armand Colin, 2010 (avec Hervé Marchal).
  • La ville au risque du ghetto, Paris, Lavoisier, 2010 (avec Hervé Marchal).
  • Mythologie des cités-ghettos, Paris, Le Cavalier bleu, 2009 (avec Hervé Marchal).
  • Traité sur la ville, Paris, PUF, 2009 (éd. avec Hervé Marchal).
  • Penser la médiation, Paris L'Harmattan, 2008 (éd. avec Fathi Ben Mrad et Hervé Marchal).
  • La ville : Territoires, logiques, défis, Paris, Ellipses, 2008 (avec Hervé Marchal).
  • Risques et enjeux de l'interaction sociale, Paris, Lavoisier, 2008.
  • La sociologie urbaine, Paris, PUF, 2007 ; 6e éd. revue et corrigée en 2018 (avec Hervé Marchal).
  • La médiation dans les banlieues sensibles, Paris, PUF, 2005.
  • Les gardiens d'immeubles au cœur de la ville. Figures, métamorphoses et représentations, Bruxelles, De Boeck Université, 2002 (avec Pierre Sudant).
  • Architecture, urbanistique et société. Idéologies et représentations dans le monde urbain, Paris, L'Harmattan, 2001 (avec Alexandre Mathieu-Fritz).
  • La crise des banlieues. Sociologie des quartiers sensibles, Paris, PUF, 1999 ; 4e éd. revue et corrigée en 2010.
  • Le logement social en France, Paris, PUF, 1998, 8e éd. revue et corrigée en 2019.
  • La réhabilitation de l'habitat social en France, Paris, PUF, 1995.

Articles récents[modifier | modifier le code]

  • "Les gentrifieurs à l’assaut du périurbain", EspacesTemps.net, Travaux, 2019, mis en ligne le 19 juin 2019 (avec Hervé Marchal).
  • "Des stéréotypes tenaces sur les banlieues et les zones périurbaines", Hermès, La Revue, n° 83, 2019, p. 170-175 (avec H. Marchal).
  • "Gentrification of peri-urban spaces in France – the surroundings of Nancy", Raumforschung und Raumordnung | Spatial Research and Planning, n° 77-3, 2019, p. 1-15, mis en ligne le 01 avril 2019 (avec Florian Weber et Hervé Marchal).
  • "Le périurbain, terre de gentrification ?", Urbanisme, n° 411, 2018, p. 76-78 (avec Hervé Marchal).
  • "Le pré-urbain : un territoire refuge aux confins du périurbain éloigné", Métropolitiques,  mis en ligne le 30 octobre 2017 (avec Hervé Marchal).
  • "Où en est le pavillonnaire ? ", SociologieS, mis en ligne le 21 février 2017 (avec Hervé Marchal).
  • "Le désenchantement pavillonnaire", SociologieS, mis en ligne le 21 février 2017 (avec Hervé Marchal).
  • "Quand le périurbain s'étend, le pré-urbain émerge", Urbanisme, n° 403, 2016, p. 76-77 (avec Hervé Marchal).
  • "Les sociologues et le périurbain : découverte tardive, caractérisations mouvantes, controverses nourries", Revue française de sociologie, vol. LVII, n° 4, 2016, p. 619-639 (avec Julien Damon et Hervé Marchal).
  • "Acquérir et rénover une maison au cœur d’un village. Regards sur un territoire émergent : le pré-urbain", Ethnologie française, vol. XLVI, n° 4, 2016, p. 719-730 (avec H. Marchal).
  • "La multiplication des centralités à l'heure de la périurbanisation", L'Année sociologique, vol. 65, no  1, 2015, p. 247-278 (avec Hervé Marchal).
  • "Les grandes villes à l'épreuve de la compétition mondiale", Pouvoirs locaux, no  101, juin 2014, p. 49-54.
  • "La communication inhérente à la nouvelle condition urbaine", Questions de communication, no  25, 2014, p. 7-19 (avec Hervé Marchal).
  • "Using heritage status to combat segregation: the case of French housing estates", Metropolitiques, mis en ligne le 22 octobre 2014 (avec Marc Bertier et Hervé Marchal).
  • "Comment relégitimer les grands ensembles ?", Urbanisme, n° 388, 2013, p. 58-61 (avec Marc Bertier et Hervé Marchal).
  • "Repenser la centralité. L'exemple d'une ville moyenne française", Sociologie et sociétés, vol. XLV, no  2, 2013, p. 111-128 (avec Hervé Marchal).
  • "Une vie sociale encore bien normée. L'exemple d'un campus universitaire français", Recherches sociologiques & anthropologiques, vol. XLIV, no  1, 2013, p. 157-169 (avec Hervé Marchal).
  • "Aux limites de la ville contemporaine. Les zones urbaines sensibles", Les Cahiers européens des sciences sociales, no  4, 2013, p. 39-54 (avec Hervé Marchal).
  • "La sociologie urbaine, de l'unité à l'éclatement", Urbanisme, n° 380, 2011, p. 85-88 (avec Hervé Marchal).
  • "Exister ou disparaître dans le jeu économique de la globalisation : un défi pour Londres et Paris", Observatoire de la société britannique, no  11, 2011, p. 55-68 (avec Hervé Marchal)
  • "The new French ghettos", Metroplitiques, mis en ligne le 16 décembre 2010 (avec Hervé Marchal).

Références[modifier | modifier le code]

  1. notice BnF no FRBNF12491823
  2. « Conférence de Jean-Marc Stébé à l'université de Stuttgart le 20 octobre 2011 »
  3. Recension d'ouvrage in Recension RFS / Vanessa Girard
  4. Cf. Bibliographie en sociologie urbaine
  5. Recension d'ouvrage in Recension Revue du Mauss / Jean-Marie Seca [archive]
  6. « Mot d'Accueil | 2l2s », sur 2l2s.univ-lorraine.fr (consulté le 29 mai 2015)
  7. Population / Bibliographie critique
  8. "Recension d'ouvrage in Liens Socio / Lectures
  9. Liens socio / Lectures
  10. Recension d'ouvrage in Population
  11. Article de Raphaëlle Rérolle, Le Monde, 31.05.2012 Article du Monde de Raphaëlle Rérolle
  12. Emmanuel Roux et Martin Vanier, La périurbanisation : problématiques et perspectives, La Documentation française, 2008 [archive] https://www.urbanews.fr/2012/06/04/21234-le-francais-cet-homo-periurbanus/
  13. Recension d'ouvrage par Catherine Didier-Fèvre in Recension d'ouvrage in Geo trouve tout / Catherine Didier-Fèvre
  14. Compte rendu de lecture / Thomas Le Guennic
  15. Cf Unité d'habitation et Cité radieuse de Marseille
  16. Conférence à l’Institut français d’Ukraine (Kiev), le 15 juin 2017, « Voyage au cœur des cités idéales : de l’Antiquité à nos jours » [archive] http://institutfrancais-ukraine.com/fr/news/jean-marc-stebe

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]