Jean-Marc Ferrer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est la version actuelle de cette page, en date du 30 janvier 2020 à 19:36 et modifiée en dernier par Bot de pluie (discuter | contributions). L'URL présente est un lien permanent vers cette version.
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

Jean-Marc Ferrer, né le , à Ollioules (Var), est un historien d'art et un éditeur, fondateur des Ardents Éditeurs.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né dans le Var, Jean-Marc Ferrer arrive en Limousin en 1974. Il passe un baccalauréat A3 (arts plastiques, histoire de l’art) puis poursuit un cursus d'histoire et soutint une maîtrise d’histoire avec un mémoire remarqué sur le théâtre Berlioz, Place de la République, et l’opéra au XIXe à Limoges.

Pendant 25 ans, il enseigne l'histoire-géographie et l'histoire de l'art à Limoges[1].

Éditeur et historien d'art[modifier | modifier le code]

En 2007, il fonde les Ardents Editeurs, une maison d'édition spécialisée dans le Limousin, l'histoire de l'art. Il est également historien d'art et commissaire d'exposition, les trois fonctions étant étroitement mêlées. Spécialiste des arts décoratifs des XIXe et XXe siècles, histoire de la porcelaine, l'histoire de la photographie, l'histoire de la peinture.

En 2014, il reçoit le prix de la Ville de Châteauroux Guy-Vanhor pour son ouvrage La photographie dans la vallée de la Creuse au temps de l'impressionnisme[2].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Camille Tharaud : 1878-1956, l’art de la porcelaine de grand feu, Éditions Lucien-Souny, 1994.
  • Des Funérailles de porcelaine : L’art de la plaque funéraire en porcelaine de Limoges au XIXe siècle, Éditions Culture & Patrimoine en Limousin, 2000
  • Présence de l’objet. Créations céramiques au CRAFT-Limoges (avec Jean-Marc Prévost et Jeanne Quéheillard), Éditions Grégoire-Gardette, 2000.
  • Une histoire de Limoges (avec Philippe Grandcoing), Éditions Culture & Patrimoine en Limousin, 2003.
  • L’Art de l’émail à Limoges (avec Véronique Notin), Éditions Culture & Patrimoine en Limousin, 2005
  • Cousins cuisine (avec Marie-Hélène Restoin-Evert), Éditions Culture & Patrimoine en Limousin, 2005.
  • Esprit porcelaine (avec Marie-Hélène Evert, des photographies de Matthieu Bussereau et une préface de Chantal Meslin-Perrier), Les Ardents éditeurs, 2009.
  • Intérieurs secrets en Limousin : Antiquités – décoration – design (avec Véronique Éloy et des photographies d'Amélie Chassary), Les Ardents éditeurs, 2010.
  • Une histoire de la photographie à Limoges : 1839-1914 (avec Étienne Rouziès), Les Ardents éditeurs, 2011.
  • Limoges souterrain : Mythes des profondeurs (photographies de Matthieu Bussereau, sous la direction de Jean-Marc Ferrer), Les Ardents éditeurs, 2012.
  • Suzanne Lalique-Haviland, le décor réinventé : 1892-1989 (sous la direction de Jean-Marc Ferrer), Les Ardents éditeurs, 2012.
  • La Photographie dans la Vallée de la Creuse au temps de l’impressionnisme (1875-1920), Les Ardents éditeurs, 2013.
  • Parcs et jardins secrets en Limousin (avec Marie-Hélène Restoin-Evert et des photographies d'Amélie Chassary), Les Ardents éditeurs, 2013
  • Les Sites remarquables du Limousin : Haute-Vienne (par la Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement du Limousin, sous la direction de Jean-Marc Ferrer), Les Ardents éditeurs, 2014.
  • Les Sites remarquables du Limousin : Haute-Vienne (par la Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement du Limousin, sous la direction de Jean-Marc Ferrer), Les Ardents éditeurs, 2014.
  • Fernande & Fernand Maillaud et les arts décoratifs (sous la direction de Jean-Marc Ferrer), Les Ardents éditeurs, 2015.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Centre France, « Rencontre avec… - Jean-Marc Ferrer, qui a fondé et dirige depuis dix ans la maison Les Ardents Éditeurs », www.lepopulaire.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. Jacky Courtin, « https://www.lanouvellerepublique.fr/chateauroux/prix-de-la-ville-guy-vanhor-a-jean-marc-ferrer », La Nouvelle République,‎ (lire en ligne, consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]