Jean-Marc Desgent

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean-Marc Desgent
Jean-Marc Desgent (SDLM 2015).jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités

Jean-Marc Desgent est né à Montréal le . Il habite le Vieux-Longueuil. Il obtient un Baccalauréat en littérature en 1975, puis une Maîtrise ès Science en Anthropologie à l'Université de Montréal. Il est poète, nouvelliste et critique littéraire. Il a enseigné au Collège Édouard-Montpetit de 1978 à 2011. Il a été membre du comité de rédaction de plusieurs revues littéraires québécoises. En plus de ses prix de poésie, il a été finaliste, à de nombreuses occasions, à diverses reconnaissances littéraires tant au Québec qu'en France. Depuis 2007, la salle multi-fonctionnelle de la Bibliothèque George-D'or porte son nom.

Il est considéré comme une figure majeure de la poésie francophone contemporaine. Immense sur le plan poétique, son oeuvre touche également à l'anthropologie comme en témoigne l'essai Errances (2005, en collaboration avec Guy Lanoue) dont la qualité a été soulignée par le grand ethnologue Claude Lévi-Strauss. Les poèmes et livres de Jean-Marc Desgent ont été traduits dans une quinzaine de langues, il a participé à de nombreuses lectures et conférences dans un très grand nombre de pays. Sa poésie est surtout affaire d’expressivité et de langage, on y entend tomber les corps, on y voit la mort sous toutes ses formes, on y traverse le monde moderne et ses horreurs, ses désastres ou ses illusions; sa langue poétique polymorphe traduit ces drames et ces tragédies. Le critique universitaire François Paré a écrit : « L’œuvre poétique de Jean-Marc Desgent est l’une des plus bouleversantes et des plus prophétiques de la poésie québécoise actuelle. » Il est membre de l'Union des écrivaines et des écrivains québécois.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Scrap-book, Éditions Cul-Q, 1974
  • Frankenstein fracturé, Éditions Cul-Q, 1975
  • Jardin comestible, Éditions Cul-Q, 1978
  • Faillite sauvage, Montréal, (Québec), Canada, Éditions Les herbes rouges, , 38 p.
  • Transfigurations, Montréal, (Québec), Canada, Éditions Les herbes rouges, , 34 p. (ISBN 978-2-89419-085-2)
  • O comme agression, Montréal, (Québec), Canada, Éditions Les herbes rouges, , 33 p. (ISBN 978-2892720044)
  • Malgré la mort du monde, Montréal (Québec), Canada, Les Herbes rouges, 1985, 35 p.
  • Deux amants au revolver, Montréal, (Québec), Canada, Éditions Les herbes rouges, , 39 p. (ISBN 978-2-89272-034-1)
  • L'état de grâce, Montréal, (Québec), Canada, Éditions Les herbes rouges, , 44 p. (ISBN 978-2-89272-056-3)
  • On croit trop que rien ne meurt, Trois-Rivières, (Québec), Canada, Écrits des Forges, , 48 p. (ISBN 978-2-89046-249-6)
  • Ce que je suis devant personne, Les Écrits des Forges, 1994, Trois-Rivières, Qc, Canada, 50 pages
  • Les quatre états du soleil, Trois-Rivières, (Québec), Canada, Écrits des Forges, , 51 p. (ISBN 978-2-89046-343-1)
  • Les paysages de l'extase, Montréal, (Québec), Canada, Éditions Les herbes rouges, , 50 p. (ISBN 978-2-89419-126-2)
  • La théorie des catastrophes, Montréal, (Québec), Canada, Éditions Les herbes rouges, , 49 p. (ISBN 978-2894191729)
  • Errances (en collaboration avec Guy Lanoue), Essai, ethnologie, Éditions du Musée canadien des civilisations, 2005, Ottawa, On, Canada, 170 pages
  • Vingtièmes siècles, Trois-Rivières, (Québec), Canada, Écrits des Forges, , 64 p. (ISBN 978-2-89046-910-5)
  • Portraits de famille, Trois-Rivières, (Québec), Canada, Écrits des Forges, , 72 p. (ISBN 978-2896451463)
  • Artaud-Gauvreau, Essai, Poètes de brousse, 2010, Montréal, Qc, Canada, 70 pages (réédition en livre de poche, )
  • Qu'importe maintenant, Poètes de brousse, 2012, Montréal, Qc, Canada, 62 pages
  • Ne calme pas les dragons, Éditions de la Grenouillère, 2013, Saint-Sauveur-des-Monts, Qc, Canada, 81 pages
  • Strange Fruits, Éditions Poètes de Brousse, 2017, Montréal, Qc, Canada, 56 pages
  • Misère et dialogue des bêtes, Éditions Poètes de Brousse, 2019, Qc, Canada, 55 pages

Honneurs[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]