Jean-Marc Cormier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cormier (homonymie).
Jean-Marc Cormier
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (70 ans)
Nationalité
Activité

Jean-Marc Cormier est un auteur-compositeur et écrivain québécois né à Saint-René le 8 février 1948. Il vit dans le Bas-Saint-Laurent depuis 1975.

Spécialiste des communications, il travaille comme journaliste et agent d’information, particulièrement au Syndicat de l'enseignement de la région de la Mitis, affilié à la CSQ, de même qu’en coopération internationale au Sénégal, où il œuvre à nouveau en tant que coopérant volontaire, à Dakar, en 2009-2010.

Il collabore à plusieurs reprises à la radio de la Société Radio-Canada, à la revue de la nouvelle XYZ et à la revue Urgence (aujourd’hui Tangence).

Il est membre fondateur et administrateur du Regroupement des auteurs de l’Est du Québec, de la revue littéraire Urgence, de la coopérative d’édition ÉDITEQ et administrateur du Carrefour de la littérature des arts et de la culture (CLAC).

Il est actuellement membre de la SOCAN, de l’Union des écrivains québécois (UNEQ) et des Artistes pour la paix.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • De toutes les luttes syndicales, 35 ans dans la vie du Syndicat de l'enseignement de la région de la Mitis, SERM, Mont-Joli, 2005.
  • Des cantiques, nouvelles, ÉDITEQ, Rimouski, 1996.
  • Sentences suspendues, prose et chansons, avec un disque compact de la formation Anecdote, ÉDITEQ, Rimouski, 1995.
  • La Lampe et la Mesure, entretiens biographiques avec Mgr Gilles Ouellet, ÉDITEQ, Rimouski, 1994.
  • Tendresse au pluriel, petite anthologie sonore de poésie, livre et cassette, ÉDITEQ, Rimouski, 1993.
  • Tendre la main, récit poétique, ÉDITEQ, Rimouski, 1990.
  • La Symphonie déconcertante, nouvelles, ÉDITEQ, Rimouski, 1984 et 1993.
  • Poèmes d'amour, poèmes, ÉDITEQ, Rimouski, 1982.
  • Westernité, poèmes et chansons, Passages, Rimouski, 1981.
  • On n'a pas grand-chose à dire, théâtre, Castelriand, Rivière-du-Loup, 1980.
  • Poltergeists, contes et poèmes, chez l'auteur, Montréal, 1972.

Créations pour la radio :

  • GRIOTS ET TÉRANGA, reportages (trois demi-heures) sur le Sénégal. Textes, entrevues et narration de Jean-Marc Cormier. Réalisation de Doris Dumais. Réseau FM de la Société Radio-Canada. 1991.
  • LE CANTIQUE DES CANTIQUES, nouvelle. Réalisation de Doris Dumais. Comédiens : Aubert Palascio, Nathalie Gascon et Éric Cabana. Réseau FM de la Société Radio-Canada. 1994.
  • POUR L’AMOUR DE SALOMÉ, nouvelle. Réalisation de Doris Dumais. Narration de Eudore Belzile. Chaîne culturelle FM de la Société Radio-Canada. 1995.
  • ESQUISSES (cinq lettres à Rimouski), lues par l'auteur. Réalisation de Doris Dumais. CJBR (Société Radio-Canada à Rimouski). 1996.
  • LA TENDEDERA, nouvelle. Réalisation de Doris Dumais. Narration de Louis Amiot. Chaîne culturelle FM de la SRC. Mai 2000.

Affiches:

  • MATRICULE 419, poème-affiche, Mont-Joli, 1979.
  • COMBIEN DE NUITS, poème-affiche, Mont-Joli, 1979.
  • C LA TROISIEME VOIE, poème-affiche, Mont-Joli, 1979.

Textes commandés:

  • MÉMOIRE SUR LE PLAN DIRECTEUR PROVISOIRE DU PARC DE LA GASPÉSIE, mémoire, Association Forestière du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie Inc., Rimouski, 1978.
  • BOISÉVILLE, conte écologique sur diaporama, Société de Conservation de la Gaspésie, 1982.

Collaborations (revues, journaux, magazines):

  • RÉDACTION, Le Journal des peintres québécois, Vol. 1, No 1, Montréal, 1973.
  • REPORTAGE SUR LA FERMETURE DU VILLAGE DE MOISIE, journal Le Jour, Montréal, 1975.
  • LE MÉTÉORITE, nouvelle, magazine NOUS, Montréal, octobre 1978.
  • LA CHANSON: UNE EXPRESSION DE LA LITTÉRATURE, texte de création, Cahier littéraire du Salon du Livre de Rimouski, 31 octobre 1979.
  • LA TÉLÉ-LITTÉRATURE, texte de création, Cahier littéraire du Salon du Livre de Rimouski, 29 octobre 1980.
  • SE DONNER UNE REVUE LITTÉRAIRE..., article sur la revue Urgences, Cahier littéraire du Salon du Livre de Rimouski, 28 octobre 1981.
  • DENUIS SAINT-YVES, article sur le récipiendaire du Prix du Salon du Livre de Rimouski 1982, Cahier littéraire du Salon du Livre de Rimouski, octobre 1982.
  • LE SALUT SANS DRAPEAU, poème-manifeste, URGENCES No 1, deuxième trimestre de 1981.
  • ZÉRO-UN CORRIDOR, poème-manifeste, URGENCES No 3, quatrième trimestre de 1981.
  • A PROPOS DE QUELQUES POÈTES DE L'OUTAOUAIS QUÉBÉCOIS, notes de lectures, URGENCES No 5, troisième trimestre de 1982.
  • DES IRES RÉELLES, de GHISLAIN BÉRUBÉ, note de lecture, URGENCES No 6, quatrième trimestre de 1982.
  • DEUX CHANSONS SUR LES CHOSES, chansons, URGENCES No 8, quatrième trimestre de 1983.
  • LE NAVET BLEU, nouvelle, URGENCES No 10, deuxième trimestre de 1984.
  • T'ES MIEUX DE SORTIR D'ICI, chanson et texte d'opinion, Mensuel RG, No 46, Juillet 1986.
  • QU'ATTENDONS-NOUS DES ARTS VISUELS? texte d'opinion, Le Musée en tout sens, Musée régional de Rimouski, Hiver 1986.
  • ARLEQUINADE HOMOPHILE, XYZ, No 28, La revue de la nouvelle, Novembre 1991.
  • JUAN OU L'ÉCRAN, XYZ, La revue de la nouvelle, No 29, Printemps 1992.
  • LA SYMPHONIE DÉCONCERTANTE, anthologie de la nouvelle québécoise, François Gallay, Fidès, 1993.
  • LE GAI NOEL DES ÉTRANGERS (extrait de LA SYMPHONIE DÉCONCERTANTE), Anthologie de la littérature de l'est du Québec, David Lonergan, ÉDITEQ, 1993.
  • TENDRE LA MAIN (extrait), Anthologie de la littérature de l'est du Québec, David Lonergan, ÉDITEQ, 1993.

Adaptations pour le théâtre:

  • LA ROBOTE AU GRAND CŒUR, nouvelle de Pierre Gripari, adaptée et mise en scène par Jean-Marc Cormier et présentée par la Troupe l'Étincelle, à Saint-Gabriel de Rimouski, les 7, 8 et 9 avril 1978.
  • LA MÉPRISE, nouvelle de Pierre Gripari, adaptée et mise en scène par Jean-Marc Cormier et présentée par la Troupe l'Étincelle, à Saint-Gabriel de Rimouski, les 7, 8 et 9 avril 1978.

Chansons: Auteur-compositeur et interprète. Environ 150 chansons (paroles et musiques) de 1976 à 2009. Présentations sur scène de 1976 à 1981. Un an en duo avec Richard Hétu, quatre ans avec Serge Arsenault (duo TEL QUEL).

Commentaires et critiques:

POLTERGEISTS

  • CORMIER, Jean-Marc: POLTERGEISTS, critique de Reine Malouin, Poésie, Vol. 8, Hiver 1973.

ON N'A PAS GRAND-CHOSE A DIRE

  • "On n'a pas grand-chose à dire, mais si on pouvait", commentaire de Michel-Francis Lagacé, Le Nouvel-Est, 19 novembre 1980.

POLTERGEISTS et ON N'A PAS GRAND-CHOSE A DIRE

  • Jean-Marc Cormier, lauréat 1981 du Prix du Salon du livre de Rimouski, par Hélène Chassé, Cahier littéraire du Salon du livre de Rimouski, 28 octobre 1981.

WESTERNITÉ

  • Un vent d'énergies nouvelles..., commentaire de Georgie Sénart, Lettres québécoises No 25, Printemps 1982.
  • Westernité, de Jean-Marc Cormier, commentaire de Michelle Dubois, Urgences No 4, deuxième trimestre de 1982.

POEMES D'AMOUR

  • Poèmes d'amour, de Jean-Marc Cormier, commentaire de Lucien Cimon, Urgences No 7, deuxième trimestre de 1983.
  • Cormier (Jean-Marc), Poèmes d'amour, commentaire de Antonio D'Alfonso, Nos livres No 5258, mai-juin 1983.
  • Poèmes d'amour, de Jean-Marc Cormier, commentaire de Michèle Salesse, Lettres québécoises No 28, hiver 1983.

LA SYMPHONIE DÉCONCERTANTE

  • À la recherche de l'identité perdue, critique de Claude Janelle, Solaris, novembre-décembre 1984.
  • Jean-Marc Cormier, La symphonie déconcertante, critique de Daniel Mativat, Imagine No 26, 1984.
  • La symphonie déconcertante de Jean-Marc Cormier, critique de Gilles Cossette, Lettres québécoises, printemps 1985.
  • Ce moi perdu que l'on cherche, critique de Thérèse Martin, Le Cahier Culturel, Rimouski, 26 septembre 1984.
  • La symphonie déconcertante de Jean-Marc Cormier, commentaire de Lisette Morin, Le Progrès-Écho, 4 juillet 1984.
  • La symphonie déconcertante de Jean-Marc Cormier, critique de Danielle Bérubé, Urgences No 11, troisième trimestre de 1984.

TENDRE LA MAIN

  • TENDRE LA MAIN La courageuse démarche de l'édition au Bas-Saint-Laurent, commentaire de Lisette Morin, Le Progrès-Écho, 24 octobre 1990.