Jean-Luc Legrand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Legrand.
Jean-Luc Legrand
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 81 ans)
FoudayVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités

Jean-Luc Legrand, né en 1755 à Bâle et mort en 1836 est un industriel et une personnalité politique suisse, ancien président du Directoire de la République helvétique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est membre du Directoire de la République helvétique, instance qui gouverne la Suisse de 1798 à 1802. Il en assure la présidence du 22 avril au 31 mai 1798.

En 1813, il crée une fabrique de rubans de soie dans la commune de Fouday, qui est actuellement intégrée dans le Ban de la Roche (Bas-Rhin).

À la fin de sa vie, son fils Daniel Legrand lui succède à la tête de son entreprise en Alsace et s'investit à son tour dans l'œuvre sociale du pasteur Oberlin à Waldersbach.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Hans Buser, Johann Lukas Legrand, Direktor der helvetischen Republik, Basler Biographien, etc. vol. 1, 1900
  • (fr) Loïc Chalmel, « Jean-Luc et Daniel Legrand, des relais essentiels », dans Oberlin. Le pasteur des Lumières, La Nuée Bleue, Strasbourg, 2006, p. 180-184 ; 230-231
  • (fr) Marcel Godet, Henri Türler, Victor Attinger et alii, Dictionnaire historique et biographique de la Suisse, Neuchâtel, 1921-1934, vol. ?, p. 172

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]