Jean-Luc Caron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jean-Luc Caron est un médecin et musicologue français, né le à Paris[1],[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est docteur en médecine, président fondateur de l'Association française Carl Nielsen[3], rédacteur du bulletin de cette association, auteur d'essais, nouvelles, aphorismes et romans.

Il s'est spécialisé dans l'étude et la diffusion de la musique nord-européenne qu'il tente régulièrement de présenter dans des articles, chroniques, monographies, conférences, émissions de radio et de replacer dans son contexte historique et esthétique nordique et international[4].

Il est l'auteur d'un livre sur Carl Nielsen, d'un livre sur Jean Sibelius[5], parus tous les deux aux éditions L'Âge d'Homme, ainsi que d'ouvrages sur la musique danoise parus aux éditions de l'Harmattan.

En 2007, il a rejoint en qualité de rédacteur le site internet ResMusica[6] fondé en 1999.

Publications principales[modifier | modifier le code]

  • Allan Pettersson, destin, douleur et musique, la vie et l'œuvre, 1989 (1re édition), 2009 (2e édition).
  • Carl Nielsen, Éditions l'Âge d'Homme, Lausanne, 1990, 500 pages.
  • Grands symphonistes nordiques méconnus, Bulletin de l'Association française Carl Nielsen, 1991.
  • Kajanus et Wegelius, Bulletin de l'Association française Carl Nielsen, 1992.
  • Catalogue des principales œuvres instrumentales de Sibelius, Bulletin de l'Association française Carl Nielsen, 1992.
  • Edvard Grieg et Paris, Association française Carl Nielsen, 1994.
  • Petite histoire de la musique nordique à Paris, 1910-1953, Bulletin de l'Association française Carl Nielsen, 1995.
  • Jean Sibelius, Éditions l'Age d'Homme, Paris, 1997 (ISBN 2-8251-0798-0).
  • Edvard Grieg, le Chopin du Nord, la vie et l'œuvre, Lausanne, l'Âge d'Homme, 2003[7] (ISBN 2-8251-1741-2).
  • Camille Saint-Saëns, avec Gérard Denizeau, Paris, Bleu Nuit, 2013 (ISBN 978-2-35884-027-9).
  • Carl Nielsen, Paris, Bleu Nuit, 2015, 178 pages[8].
  • Camille Saint-Saëns, avec Gérard Denizeau, Bleu nuit Horizons, 2021[9].

Autres publications[modifier | modifier le code]

  • Edvard Hagerup Bull[10], Champs-sur-Marne, 1994.
  • La musique danoise et l'esprit du XIXe siècle : de l'âge d'or danois aux contemporains de Carl Nielsen, Paris, L'Harmattan.
  • Niels Wilhelm Gade : 1817-1890, Champs-sur-Marne, 1997.
  • Kurt Atterberg : (1887-1976), Brou-sur-Chantereine, Association française Carl Nielsen, 2003.
  • Dictionnaire Hugo Alfvén : 1872-1960, Champs-sur-Marne, 2000.
  • Aulis Sallinen, Champs-sur-Marne, 1998.
  • Carl Maria von Weber, avec Gérard Denizeau, Espagne.
  • Niels Gade et la presse parisienne, 1817-1890 : le musicien romantique de l'âge d'or danois, préface de Gérard Denizeau, Paris, L'Harmattan, 2016.
  • Johan Svendsen : 1840-1911, Champs-sur-Marne, 1996.
  • Musique romantique suédoise : abrégé historique, biographique et esthétique, Paris, Éditions L'Harmattan, 2019.
  • Sibelius, Arles, Actes Sud.
  • Samuel Barber, Paris, Bleu nuit éditeur.
  • Allan Pettersson, Brou-sur-Chantereine, 1989.
  • Sibelius de A à Z : cahier Sibelius 1, Champs-sur-Marne, 1996.
  • Regards sur Carl Nielsen et son temps : trait d'union entre tradition et modernité, préface de David Fanning, Paris, L'Harmattan.
  • Allan Pettersson : 1911-1980, le musicien de la douleur et de l'angoisse existentielle, Brou-sur-Chantereine, 1997.
  • Carl Nielsen : discographie, Brou sur Chantereine, 1990.
  • Franz Berwald : 1796-1868, Champs-sur-Marne, 1997.
  • La musique danoise et l'esprit du XIXe siècle : de l'âge d'or danois aux contemporains de Carl Nielsen, Paris, L'Harmattan.
  • Jon Leifs : 1899-1968, Champs-sur-Marne, 1999.
  • Notes sur Carl Nielsen, Champs-sur-Marne, 1998.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Luc Caron, sur le site resmusica.com.
  2. Jean-Luc Caron, sur Babelio.
  3. Jean-Luc Caron, sur data.bnf.fr.
  4. Jean-Luc Caron, sur Actes Sud.
  5. Jean Sibelius, par Jean-Luc Caron, sur halldulivre.com.
  6. ResMusica, site internet sur la musique classique.
  7. Edvard Grieg, le Chopin du nord, par Jean-Luc Caron, L'Âge d'Homme.
  8. Carl Nielsen, par Jean-Luc Caron, Bleu nuit.
  9. Camille Saint-Saëns, par Jean-Luc Caron et Gérard Denizeau, sur Forum Opera.
  10. Edvard Hagerup Bull, sur Wikipedia en anglais.

Liens externes[modifier | modifier le code]