Jean-Luc Bourgeaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jean-Luc Bourgeaux
Illustration.
Fonctions
Député
En fonction depuis le
(2 mois et 22 jours)
Circonscription 7e d'Ille-et-Vilaine
Législature XVe (Cinquième République)
Groupe politique LR app.
Prédécesseur Gilles Lurton
Conseiller général puis départemental d'Ille-et-Vilaine
En fonction depuis le
(12 ans, 7 mois et 12 jours)
Élection 11 mars 2008
Réélection 29 mars 2015
Circonscription Canton de Dol-de-Bretagne
Prédécesseur Joseph Gardan
Maire de Cherrueix
En fonction depuis le
(19 ans et 7 mois)
Élection mars 2001
Réélection 9 mars 2008
23 mars 2014
15 mars 2020
Prédécesseur Louis Dory
Successeur Jean-Claude Josse (intérim)
Biographie
Date de naissance (57 ans)
Lieu de naissance Saint-Malo (France)
Nationalité Française
Profession Agriculteur

Jean-Luc Bourgeaux, né le à Saint-Malo, est un homme politique français. Il est député d'Ille-et-Vilaine depuis août 2020 et maire de Cherrueix de 2001 à 2020.

Biographie[modifier | modifier le code]

Conseiller municipal à partir de 1989, il est élu maire de Cherrueix en mars 2001, succédant à Louis Dory[1]. Réélu premier édile en 2008, il devient la même année conseiller général du canton de Dol-de-Bretagne.

À nouveau candidat aux municipales de 2014, il est réélu dès le premier tour pour un troisième mandat[2]. L'année suivante, il se présente aux élections départementales dans le canton de Dol-de-Bretagne, modifié suite au redécoupage cantonal. En binôme avec Agnès Toutant, il remporte le scrutin en recueillant 72,50 % des suffrages exprimés[3],[4]. Il devient deuxième vice-président de la communauté de communes du pays de Dol et de la baie du Mont-Saint-Michel en .

Suppléant des députés René Couanau (2007-2012) et Gilles Lurton (2012-2020), il succède à ce dernier le 1er août 2020[5],[6], celui-ci étant atteint par le cumul des mandats après son élection comme maire de Saint-Malo et président de Saint-Malo Agglomération. Touché lui aussi par le cumul, Jean-Luc Bourgeaux est contraint de quitter ses fonctions de maire.

À l'Assemblée nationale, il rejoint le groupe Les Républicains en tant qu'apparenté[6].

Proche des Républicains sans y être encarté[7], il se définit de « sensibilité centre droit »[8].

Mandats[modifier | modifier le code]

Mandat parlementaire[modifier | modifier le code]

Mandats locaux[modifier | modifier le code]

  • -  : conseiller municipal de Cherrueix
  • -  : maire de Cherrueix
  • -  : conseiller général du canton de Dol-de-Bretagne[9]
  • depuis le  : conseiller départemental du canton de Dol-de-Bretagne[9]

Mandats intercommunaux[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Jean-Luc Bourgeaux », sur Union de la droite et du centre 35 - Canton de Dol-de-Bretagne, (consulté le 30 juillet 2020)
  2. « Troisième mandat pour Jean-Luc Bourgeaux, réélu maire », Ouest-France,‎ (lire en ligne)
  3. « Jean-Luc Bourgeaux et Agnès Toutant en tête », Ouest-France,‎ (lire en ligne)
  4. « Petit portrait des nouveaux élus du canton de Dol », Ouest-France,‎ (lire en ligne)
  5. « Jean-Luc Bourgeaux va succéder à Gilles Lurton », Le Télégramme,‎ (lire en ligne)
  6. a et b Composition de l'assemblée.
  7. Catherine Deunf, « Ira, Ira pas à l’Assemblée nationale ? Telle est la question pour le suppléant de Gilles Lurton », sur francetvinfo.fr, France 3 Bretagne, (consulté le 4 août 2020).
  8. Vincent Mongaillard, « Municipales 2020 : le maire réunit un conseil de famille avant de se représenter », Le Parisien,‎ (lire en ligne, consulté le 4 août 2020).
  9. a et b « Jean-Luc Bourgeaux », Les élu.e.s, sur ille-et-vilaine.fr (consulté le 30 juillet 2020)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]