Jean-Loup Rivière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rivière.

Jean-Loup Rivière, né le à Caen, est un dramaturge et théoricien français du théâtre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Jean-Loup Rivière naît le [1] à Caen[2].

Il donne naissance en 1980 à Constance Rivière[3].

Étudiant en philosophie à l'université de Caen, il y anime le Groupe de recherches théâtrales de 1969 à 1972[4]. Après avoir commencé une thèse doctorale — qu'il ne soutient pas — sous la direction de Roland Barthes à l'École pratique des hautes études (EPHE)[2], il obtient l'habilitation à diriger des recherches le à l'université Paris-X[5].

Théâtre[modifier | modifier le code]

Producteur de l'Atelier de création radiophonique sur France Culture de 1973 à 1983[5], il est ensuite chargé d’études au centre Georges-Pompidou (1977-1980), critique dramatique à Libération (1981-1982), secrétaire général (1983-1986), puis conseiller littéraire et artistique de la Comédie-Française (1986-2001)[5].

Il crée en 1970 et dirige jusqu'en 1976 L’Autre Scène, avant de devenir rédacteur en chef de Comédie-Française et de La Gazette du Français (1983-1986)[2]. Il est également directeur de deux collections de la Comédie-Française : « Le Répertoire » (1983-1986) et « Le Spectateur français » (1989-1993)[2]. Il est, enfin, rédacteur en chef des Cahiers de la Comédie-Française de 1991 à 2001[2].

Enseignement[modifier | modifier le code]

De 1995 à 2001, il enseigne comme maître de conférences associé à l’Institut d’études théâtrales de l'université Paris-3[2].

Il est professeur d'études théâtrales[Depuis quand ?] à l'École normale supérieure de Lyon[5] et de dramaturgie au Conservatoire national supérieur d'art dramatique (CNSAD)[6].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Chapitres[modifier | modifier le code]

  • « La mise en scène : une théorie du spectateur », dans coll., Mises en scène du monde, Besançon, Les Solitaires intempestifs, (ISBN 2-84681-083-4, notice BnF no FRBNF40075917)
  • « Nécessité politique du théâtre », dans coll., Enseigner le théâtre à l'école : au carrefour des lettres, des arts et de la vie scolaire, Buc, SCEREN-CRDP de l'académie de Versailles, coll. « Les Actes de la DESCO », (ISBN 2-86637-448-7, notice BnF no FRBNF40189277)
  • « Les trois jubilations », dans coll., Études sur Waltenberg, roman de Hédi Kaddour, Chambéry, L'Act mem, (ISBN 978-2-35513-000-7, notice BnF no FRBNF41026258), p. 211-214
  • « Erre (barque) », dans Marianne Alphant, Nathalie Léger (dir.) et al., Objet Beckett, Paris, centre Pompidou-IMEC, (ISBN 978-2-84426-327-8, notice BnF no FRBNF41022346), p. 65-72
  • « Racine, Phèdre : la présence des lieux », dans Hédi Kaddour (dir.) et al., Littérature et Saveur : explications de texte et commentaires offerts à Jean Goldzink, Paris, Le Manuscrit, coll. « L'Esprit des lettres », (ISBN 978-2304-02400-5, notice BnF no FRBNF41474182)
  • « L'art de l'acteur », dans Robert Abirached (dir.) et al., Le Théâtre français du XXe siècle : histoire, textes choisis, mises en scène, Paris, L'Avant-Scène théâtre, coll. « Anthologie de l'Avant-Scène théâtre », (ISBN 978-2-7498-1187-1, notice BnF no FRBNF42521689), p. 457-533
  • « Électre, le temps retrouvé », dans coll., Trois fois Électre, Paris, INA-IMEC, (ISBN 978-2-930384-37-5, notice BnF no FRBNF42732645), p. 9-11
    À propos d'Antoine Vitez.

Préfaces et postfaces[modifier | modifier le code]

Éditions[modifier | modifier le code]

Traductions[modifier | modifier le code]

  • Luigi Pirandello, L'Étau ; Je rêve (mais peut-être pas) [« La morsa ; Sogno (ma forse no) »], Paris, Imprimerie nationale, coll. « Répertoire Comédie-Française », , 64 p. (ISBN 2-11-081248-6, notice BnF no FRBNF35504738)
  • György Schwajda (en) (préf. Jean-Pierre Sarrazac, trad. du hongrois avec Anna Lakos), L'Hymne : comédie en un acte [« Himnusz »], Paris-Lille, Éditions théâtrales-Miroirs, , 46 p. (ISBN 2-907810-33-2, notice BnF no FRBNF35550949)
  • György Schwajda (trad. du hongrois avec Anna Lakos), Le Miracle [« Csoda »], Paris, Éditions théâtrales, , 60 p. (notice BnF no FRBNF35804472)
  • Sándor Weöres (trad. du hongrois avec Anna Lakos), Octopus ou L'Histoire de saint Georges et le dragon : tragi-comédie en deux parties [« Octopus avagy Szent György és a sárkány históriája »], Montpellier, maison Antoine-Vitez, , 45 p. (SUDOC 076087786)
  • György Spiro (en) (trad. du hongrois avec Anna Lakos), Quatuor : comédie, Montpellier, maison Antoine-Vitez, , 46 p. (SUDOC 076089436)

Filmographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Notice BnF.
  2. a, b, c, d, e et f « Jean-Loup Rivière », sur lesimpressionsnouvelles.com.
  3. Jean-Christophe Lalay, « Constance Rivière, au cœur du pouvoir à 33 ans », Ouest France, 25 novembre 2013.
  4. « Jean-Loup Rivière », sur pol-editeur.com.
  5. a, b, c et d Fiche sur le site du Centre d'études et de recherches comparées sur la création.
  6. « Jean-Loup Rivière », sur maisonantoinevitez.com.

Liens externes[modifier | modifier le code]