Jean-Loup Felicioli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean-Loup Felicioli
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
Partenaire
Œuvres réputées

Jean-Loup Felicioli, né le 18 juillet 1960 à Albertville, est un réalisateur et animateur de cinéma d'animation français.

Ils sont, avec son co-réalisateur, Alain Gagnol, connus pour l'énergie et l'émotion que dégagent leurs films[1]. Les auteurs ajoutent une note particulière à leurs films avec le nom respect des proportions et des lois de l'équilibre[2]. Dans leur travail d'équipe, Alain Gagnol s'occupe d'avantage des scénarios, Jean-Loup Felicioli du graphisme, et ils réalisent ensemble[3]. Leurs films sont dessinés à la main, scannés, puis colorié sur ordinateur[4]. Les auteurs sont attachés à ce mode traditionnel de dessin à la main[5]. Dans Phantom Boy, les décors inspirés de New York sont dessinés à la craie sur du papier canson[6]

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en 1960 à Albertville, il fait les écoles des Beaux Arts d'Annecy, Strasbourg, Perpignan et Valence, où il pratique la peinture[7].

Il est animateur depuis 1987 au studio Folimage, basé à Bourg-lès-Valence.

Il réalise avec Alain Gagnol « L'égoïste », court-métrage d'animation multiprimé[8].

En 1998, sort Les Tragédies minuscules, une série de court-métrages co-réalisés avec Alain Gagnol à destination des chaînes de télévision françaises, Arte et Canal+[9].

Il est concepteur de production du film La Prophétie des Grenouilles sorti en 2003.

En janvier 2012, il a été nominé à la 36e cérémonie des César, ainsi qu'à l'Academy Awards pour l'Oscar du meilleur film d'animation, avec son film Une vie de chat[10].

En 2015, le film Un plan d'enfer est sélectionné par UniFrance pour le 14e Prix UniFrance du Court-Métrage à Cannes[11].

Ses animations sont souvent scénarisées par Alain Gagnol. Ils ont réalisé ensemble deux longs-métrages produits par Jacques-Remy Girerd, Une vie de chat sorti sur les écrans français en 2010 puis Phantom Boy en 2015.

Phantom Boy est diffusé au festival du film de Torino dans la section enfants, après une avant-première à Annecy[12].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

  • 1986 : L'Eléphant et la baleine, réalisé par Jacques-Rémy Girerd ;
  • 1988 : Amerlock, réalisé par Jacques-Rémy Girerd ;
  • 1989 : Sculpture/Sculptures ;
  • 1991 : Le Wall ;
  • 1995 : L’Égoïste (Prix du Court Métrage au festival Cinanima d'Espinho (Portugal) 1996 - Grand Prix au Festival National du Film d'Animation Marly 1996 - Présélection "César 1997" - Prix du Court Métrage au Festival de Bourg-en-Bresse 1996 - Nommé pour le Cartoon d'Or 1997) ;
  • 1998 : Les Tragédies minuscules ;
  • 2001 : Le Nez à la fenêtre (Prix à la qualité du CNC 2002) ;
  • 2005 : Le Couloir (Prix du Jury du Court Noir au Festival Polar dans la Ville de Saint-Quentin-en-Yvelines 2006 - Grand Prix aux Rencontres Internationales de Cinéma d'Animation de Wissembourg 2005) ;
  • 2006 : Mauvais temps ;
  • 2015 : Un Plan d'enfer (One Hell of a Plan, 5 minutes), sélectionné au 14e Prix UniFrance du Court-Métrage à Cannes[11] ;

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Dave Trumbore, « U.S. Trailer for ‘Phantom Boy’ from the Directors of ‘A Cat in Paris’ »
  2. (en) A. O. SCOTT, « Ignoring Laws of Physics as They Run Across Roofs ‘A Cat in Paris,’ the Animated French Film », sur New York Times,
  3. Cécile Mury, « Alain Gagnol et Jean-Loup Felicioli, réalisateurs de “Phantom Boy” : “On a les mêmes goûts, mais pas le même regard” », sur Télérama,
  4. Philippe Berry, « Alain Gagnol et Jean-Loup Felicioli: «La nomination d' «Une Vie de chat», une victoire pour l'animation traditionnelle» », sur 20 minutes,
  5. Zoran Paquot, « Phantom Boy, un film de Alain Gagnol et Jean-Loup Felicioli: Critique », sur Cinéséries,
  6. Alice Thierry, « Phantom Boy: Alain Gagnol et Jean-Loup Felicioli croquent la Grosse Pomme », sur Journal des femmes,
  7. (en) « Alain Gagnol - French Director, Writer, and Animator - The Corridor, Wrong Place, Wrong Time, A Cat In Paris », sur Spoiler Alert Radio entretien voice mail avec Alain Gagnol.
  8. « "L'égoïste" de Jean-Loup Felicioli et Alain Gagnol », sur Arte
  9. (it) « alain gagnol, jean-loup felicioli, Phantom Boy », sur Festival du film de Torino
  10. (en) « Academy Award Nominations », sur IMDb.com (consulté le 19 octobre 2013)
  11. a et b « Remise à Cannes du 14e Prix UniFrance du Court-Métrage », sur japan.Unifrance.org
  12. (en) « The duo behind the Oscar-nominated 'A Cat in Paris' unveil their new feature. », sur hollywoodreporter
  13. (en) « Phantom Boy », sur Festival international du film de Seattle
  14. (en) Amid Amidi, « European Producers Prove That Mature Animated Features Are Possible At Cartoon Movie », sur Cartoon Brew,
  15. (en) Geoffrey Macnab, « Lunanime, Folimage to make third feature », sur Screen Daily,

Liens externes[modifier | modifier le code]