Jean-Loup Delcroix

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Delcroix.
Jean-Loup Delcroix
Naissance
Décès
Nationalité Drapeau de la France France
Diplôme
Agrégé de physique, docteur ès sciences
Profession
Professeur à la Faculté des Sciences d'Orsay
Formation
École Normale Supérieure

Jean-Loup Delcroix (1924-2003) est un universitaire et chercheur scientifique spécialisé dans le domaine de la physique des gaz et des plasmas.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean-Loup Delcroix est né le à Voiron (Isère). Ancien élève de l'École normale supérieure, il sort major de l'agrégation de physique en 1948[1] et devient docteur ès sciences (Faculté des sciences de l'Université de Paris, 1954). Élève de Yves Rocard, il participe à la construction et la mise en route l'Accélérateur Linéaire d'Orsay. Nommé professeur à la Faculté des Sciences d'Orsay, il a dirigé de nombreux programmes de recherches consacrés à la théorie des gaz ionisés, à celle des ondes dans les plasmas et à la production des champs magnétiques[2]. Son action s'étend au développement en France de l'enseignement de la physique des plasmas notamment à Grenoble, Nancy et Toulouse. Au début des années 70, il développe à Orsay les travaux sur les décharges électriques appliquées notamment à la conception de lasers à gaz, notamment les lasers à excimères.

Il dirige le Laboratoire de physique des gaz et des plasmas de l'Université de Paris Sud à Orsay. Il est le directeur du Centre de données Gaphyor[2].

Il est également le directeur scientifique de la Direction des Recherches et Moyens d'Essais (DRME)[2].

Jean-Loup Delcroix est également directeur général de l'École supérieure d'électricité (Supélec) à Gif-sur-Yvette entre 1978 et 1989. Durant cette période, il contribue à la création d'antennes de Supélec à Nancy et Rennes.

Le professeur Jean-Loup Delcroix est décédé en 2003[3].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Physique des plasmas, EDP Sciences, 1994 (avec Abraham Bers)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [PDF] Bernard Picinbono, « Jean-Loup Delcroix 1924-2003 », sur supelec.fr, (consulté le 23 mai 2012)
  2. a, b et c « Hommes de l'air et du cosmos », Air & Cosmos, no 107,‎ , p. 6
  3. « Catalogue de la BNF » (consulté le 23 mars 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]