Jean-Louis Koszul

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Koszul.

Jean-Louis Koszul, (en français : [kɔsyl]), né le à Strasbourg (France) et mort le , est un mathématicien français.

Membre du groupe Bourbaki, il est surtout connu pour ses travaux en algèbre et en géométrie et pour la découverte du complexe de Koszul (en)[1]. La théorie géométrique de l'information (en) se base en partie sur ses travaux (fonction caractéristique de Koszul-Vinberg).

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean-Louis Koszul est né à Strasbourg en 1921[2], d'André Koszul (1878-1956), universitaire[3], et Marie Fontaine[2]. Il est le cadet d'une fratrie de quatre enfants. Il est cousin du compositeur Henri Dutilleux ; leur grand-père, le compositeur Julien Koszul, était ami de Gabriel Fauré.

Il étudie au lycée Fustel-de-Coulanges à Strasbourg puis à la faculté des sciences de Strasbourg et celle de Paris[2] : il est élève de l'ENS Ulm[4] (promotion 1940)[5]. Son directeur de thèse est Henri Cartan qui adresse une élogieuse allocution à son égard.

Il enseigne à Strasbourg et Grenoble[4] et est promu maître de conférence à l'université de Grenoble en 1963. Il devient professeur honoraire à l'université Joseph Fourier[6]. Il est correspondant de l'Académie française des sciences à partir du 28 janvier 1980[7].

Il meurt le , à l'âge de 97 ans[8].

Famille[modifier | modifier le code]

Jean-Louis Koszul se marie le 17 juillet 1948 avec Denise Reyss-Brion. Ils ont trois enfants Michel, Bertrand et Anne[2].

Œuvre[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Jean-Louis Koszul » (voir la liste des auteurs).
  1. Stephen Halperin (de), « Le complexe de Koszul en algèbre et topologie », Annales de l'Institut Fourier, vol. 37, no 4,‎ , p. 77-97 (lire en ligne).
  2. a b c et d (en) John J. O'Connor et Edmund F. Robertson, « Jean-Louis Koszul », dans MacTutor History of Mathematics archive, université de St Andrews (lire en ligne).
  3. « Biographies - Koszul », sur irhis.recherche.univ-lille3.fr (consulté le 8 mars 2016)
  4. a et b « Allocution de Monsieur Henri Cartan », sur archive.numdam.org (consulté le 14 janvier 2018)
  5. « Jean-Louis Koszul dans l'annuaire | a-Ulm », sur www.archicubes.ens.fr (consulté le 14 janvier 2018)
  6. http://www.academie-sciences.fr/academie/membre/Koszul_JL.htm
  7. (en-GB) « Jean-Louis Koszul | Liste des membres de l'Académie des sciences », sur www.academie-sciences.fr (consulté le 14 janvier 2018)
  8. « Décès de Jean-Louis Koszul », sur smf.emath.fr, .

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]