Jean-Louis Jeannelle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean-Louis Jeannelle
Jean-Louis Jeannelle.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (47 ans)
LangresVoir et modifier les données sur Wikidata
Formation
Activités
Universitaire, critique littéraireVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Directeur de thèse
Distinction

Jean-Louis Jeannelle, né le à Langres, est un universitaire français.

Professeur à l'université de Rouen de 2014 à 2019, il est actuellement professeur à Sorbonne Université depuis 2019. Il a reçu la médaille de bronze du CNRS en 2007.

Biographie[modifier | modifier le code]

Agrégé de lettres modernes et ancien élève de l'École normale supérieure (rue d'Ulm - Paris), Jean-Louis Jeannelle est docteur des lettres (thèse sous la direction d'Antoine Compagnon) et ancien membre de l'Institut universitaire de France (promotion 2010)[1].

Maître de conférences à l'université Paris IV entre 2006 et 2014[2], il a enseigné comme professeur à l'université de Rouen[3] entre 2014 et 2019 et enseigne actuellement à Sorbonne Université depuis 2019.

Directeur de la revue LHT[4], il collabore également au Monde des livres et participe au site Fabula[5].

Ses domaines de spécialité sont les œuvres d'André Malraux et de Simone de Beauvoir, l'autobiographie et le genre des mémoires[6], ainsi que l'histoire des rapports entre littérature et cinéma.

Récompense[modifier | modifier le code]

En 2007, il reçoit la médaille de bronze du CNRS, dans le domaine des sciences humaines et sociales[7].

Publications[modifier | modifier le code]

Essais[modifier | modifier le code]

  • Les Mouches, de Jean-Paul Sartre, Éditions Bréal, 1998.
  • Malraux. Mémoire et métamorphoses, Gallimard, 2006.
  • Écrire ses Mémoires au XXe siècle : déclin et renouveau, Gallimard, coll. « Bibliothèque des idées », 2008.
  • Résistance du roman : genèse de « Non » d'André Malraux, CNRS Éditions, 2013.
  • Films sans images : une histoire des scénarios non réalisés de "La Condition humaine", Éditions du Seuil, coll. « Poétique », 2015.
  • Cinémalraux : essai sur l'œuvre d'André Malraux au cinéma, Hermann Éditeurs, 2015.

Directions d'ouvrages[modifier | modifier le code]

Éditions critiques[modifier | modifier le code]

Direction de numéros de revue[modifier | modifier le code]

  • « De la poétique avant toute chose… », Critique, n° 858, novembre 2018.
  • « Simone de Beauvoir en ses Mémoires », Littérature, n° 191, septembre 2018.
  • « Le musée sous réserve d’inventaire », Critique, n° 805-806, juin-juillet 2014.
  • « De Gaulle, la France et la littérature », Les Temps modernes, 65e année, no  661, novembre-décembre 2010.
  • « Et la critique américaine ? », Littérature, en collab. avec Marielle Macé et Alexandre Gefen, no  114, décembre 2006.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Page de contact de Jean-Louis Jeannelle », sur Institut Universitaire de France (consulté le 30 août 2011)
  2. [PDF]« CV de Jean-Louis Jeannelle », sur Université Paris-Sorbonne (consulté le 30 août 2011)
  3. « Annuaire du CEREDI », sur CEREDI
  4. « Revue LHT », sur association Fabula (consulté le 30 août 2011)
  5. « Jean-Louis Jeannelle », sur Fabula (consulté le 30 août 2011)
  6. « Présentation de Jean-Louis Jeannelle », sur Item (Institut des textes et manuscrits modernes) (consulté le 30 août 2011)
  7. « M. Jean-Louis Jeannelle, médaille de bronze du CNRS », sur site littéraire André Malraux (consulté le 30 août 2011)