Jean-Louis Grinda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean-Louis Grinda
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (57 ans)
Nationalité
Activités

Jean-Louis Grinda, né le à Monaco, est un metteur en scène et homme politique monégasque. Il est directeur de l'Opéra de Monte-Carlo depuis 2007 et des Chorégies d'Orange depuis 2016.

Biographie[modifier | modifier le code]

Famille et formation[modifier | modifier le code]

Il est le fils de Guy Grinda, baryton devenu directeur des Opéras de Reims, de Dijon et de Toulon et chargé de la programmation à l'Opéra de Monte-Carlo.

Il obtient une licence en sciences économiques à l'université Paris II en 1981.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Directeur[modifier | modifier le code]

Jean-Louis Grinda devient secrétaire artistique à l'Opéra d'Avignon en 1982, avant d'être nommé directeur adjoint du Grand Théâtre de Reims en septembre 1985, puis directeur l'année suivante. En août 1996, il devient directeur de l'Opéra royal de Wallonie à Liège. En juin 2007, il quitte la cité wallonne pour prendre la tête de l'Opéra de Monte-Carlo.

En décembre 2015, il est choisi par le conseil d'administration du festival pour devenir directeur des Chorégies d'Orange en 2018 et succéder à Raymond Duffaut, en poste depuis 1982[1]. La démission de ce dernier en mars 2016 amène Grinda à prendre ses fonctions de façon anticipée[2].

Metteur en scène[modifier | modifier le code]

Jean-Louis Grinda a porté le niveau de l'opéra régional au plus haut ; on lui doit notamment d'avoir persuadé José van Dam de chanter le rôle-titre dans une nouvelle version de L'Homme de la Mancha jouée en 1998 et 1999.

Outre ses fonctions directoriales, il a assuré de nombreuses mises en scène :

Fonction politique[modifier | modifier le code]

Jean-Louis Grinda est membre du Conseil national de la Principauté de Monaco.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Fiche sur le site du Conseil national