Jean-Louis Froment

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jean-Louis Froment, né en 1944, est un directeur artistique, directeur d'expositions, et critique d'art français. Après avoir été de nombreuses années à la tête du CAPC de Bordeaux, il est l'actuel directeur artistique de la Fondation Prince Pierre de Monaco.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean-Louis Froment est le fondateur en 1973 du Centre d'art plastique et contemporain, une association qui deviendra, en 1974 avec le soutien de Jacques Chaban-Delmas, le CAPC de Bordeaux. Directeur artistique du centre de 1973 à 1996, c'est sous sa direction que le lieu, installé ensuite aux entrepôts Lainé, deviendra un endroit important d'expositions révélant en France de nombreux artistes montants de la création contemporaine tels que Robert Combas, Jean-Charles Blais, José Maria Sicilia, Miquel Barceló, Haim Steinbach, Enzo Cucchi ou Julian Schnabel. C'est également sous son impulsion que le musée invitera Jannis Kounellis, Gilbert & George, Mario Merz (et les artistes de l'Arte Povera), Keith Haring ou Wolfgang Laib[1].

Commissaire de très nombreuses expositions en France et à l'étranger (Biennale de Venise 1990 et 1993; Chanel, l'art comme univers au Musée Pouchkine de Moscou...)[2],[3], Jean-Louis Froment devient par la suite le directeur artistique de la Fondation Prince Pierre de Monaco.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Georg Baselitz, Jean-Marc Poinsot, Jean-Louis Froment, éditions Paris-Musées, 2001, (ISBN 2879002974)
  • Visite officielle, Jean-Christophe Massinon, Jean-Louis Froment, éditions Musée d'art moderne Grand-Duc Jean du Luxembourg, 2007, (ISBN 2919923277)

Références[modifier | modifier le code]