Aller au contenu

Jean-Louis Cohen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jean-Louis Cohen, né le à Paris et mort le [2] à Chassiers[3], est un historien de l'architecture et de l'urbanisme français du XXe siècle, qui a aussi été commissaire d'exposition, professeur et fondateur de la Cité de l'architecture et du patrimoine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean-Louis Cohen, petit-fils de Marcel Cohen. il est le fils des résistants communistes Francis Cohen et Marie-Elisa Nordmann. Membre de l'Union des étudiants communistes, il est aussi membre du Bureau national de l'UNEF Renouveau en 1971 et 1972[4]. Il prend ensuite ses distances avec le PCF tout en en restant proche[5].

Il est architecte diplômé par le gouvernement en 1973 qui a étudié à l'école spéciale d'architecture[6]. Il obtient un doctorat en histoire de l'art en 1985 et est habilité à diriger des recherches en 1992[7] à l'École des hautes études en sciences sociales.

Il est l'auteur de multiples travaux sur l'architecture et les villes au XIXe, XXe et XXIe siècles. Il a dirigé le programme de recherche architecturale du ministère de l'Équipement (1979-1983), avant d'occuper une chaire de recherche à l'École d'architecture Paris-Villemin (1983-1996), puis la chaire d'histoire des villes à l'Institut français d'urbanisme de l'université Paris-VIII (1996-2005). En 1994, il est nommé professeur d'histoire de l'architecture à l'Institute of Fine Arts de l'université de New York. Le ministère de la Culture lui confie en 1997 la création de la Cité de l'architecture et du patrimoine, où il a dirigé l'Institut français d'architecture jusqu'en 2004 et le Musée des monuments français jusqu'en 2003.

Il est par ailleurs l'un des fondateurs de la Cité de l'architecture et du patrimoine[8], et a été membre des conseils scientifiques du Museum of Modern Art de New York, du Centre canadien d'architecture de Montréal et de la Getty Grant Program (en) de Los Angeles.

Il a été professeur invité au Collège de France (à partir de 2014) et il a été commissaire d'exposition[8].

Publications[modifier | modifier le code]

(en) Beatriz Colomina, Mildred Friedman, William J. Mitchell, J. Fiona Ragheb et Jean-Louis Cohen, Frank Gehry, Architect : [exhibition, Solomon R. Guggenheim museum, New York, May 18-August 26, 2001, Guggenheim museum Bilbao, October 29, 2001-February 1, 2002], New York, Guggenheim museum publ., , 390 p. (ISBN 0-8109-6929-7 et 978-0-8109-6929-2, OCLC 47123560, BNF 39168340)

Publié à l'occasion de l'exposition Frank Gehry, Architect au musée Solomon R. Guggenheim de New York, du 18 mai au 26 août 2001 et au musée Guggenheim de Bilbao, du 29 octobre 2001 au 3 février 2002.
  • «Le Corbusier’s secret Laboratory, From Painting to Architecture», edited by Jean-Louis Cohen with Staffan Ahrenberg,  Hatje Cantz, 2013
  • Jean-Louis Cohen, Le Corbusier : La planète comme chantier, Paris, Textuel, coll. « Passion », , 2e éd. (1re éd. 2005), 239 p. (ISBN 978-2-84597-510-1, OCLC 61700990).
  • Jean-Louis Cohen, Architecture, modernité, modernisation, leçon inaugurale au Collège de France prononcée le jeudi (lire en ligne).
  • Richard Klein et Jean-Louis Cohen, Robert Mallet-Stevens et ses photographes, Paris, Éditions du Patrimoine, coll. « Collection Regards », , 64 p. (ISBN 978-2-7577-0610-7).
  • avec André Lortie (dir.), Des fortifs au périf, éditions du Pavillon de l’Arsenal, 2021 (ISBN 978-2-35487-056-0).

Décoration[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • Grand prix du livre de l'Académie d'architecture à Paris en 1996
  • Prix de théorie de l’architecture de la Fondations Schelling en 2010

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « https://www.cca.qc.ca/en/71254/new-archival-donations »
  2. (en-US) Dan Roche, « Architecture professor Jean-Louis Cohen dies at 74 », sur The Architect’s Newspaper, (consulté le )
  3. Olivier Namias, « Disparition de Jean-Louis Cohen, figure majeure de l'architecture française », sur AMC Architecture, (consulté le )
  4. « Les directions de l'UNEF », sur Pour l'histoire de l'UNEF (consulté le )
  5. « Mort de Jean-Louis Cohen, architecte et historien de l’architecture et de l’urbanisme | L'Humanité », sur humanite.fr, (consulté le ).
  6. (en) Penelope Dean, Hunch 10 : Mediators, episode publishers, , 156 p. (ISBN 978-90-78525-01-1, lire en ligne).
  7. « Jean-Louis Cohen, biographie », art et architecture, sur culture.gouv.fr, s.d. (consulté le ).
  8. a et b « L'historien de l'architecture Jean-Louis Cohen est décédé à l'âge de 74 ans », sur web.archive.org, (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]