Jean-Louis Castilhon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jean-Louis Castilhon
Biographie
Naissance
Décès
Activité

Jean-Louis Castilhon, est un homme de lettres et encyclopédiste français né en 1720 à Toulouse et mort le à Bouillon[1].

Frère de Jean Castilhon, Castilhon fut un auteur prolifique qui concourut à un grand nombre d’écrits périodiques, dont le Journal de jurisprudence dont il était le directeur.

Il épouse Philippine Lembert à Bouillon le .

Il a donné environ 400 articles sur l’histoire au Supplément à l'Encyclopédie.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Essai sur les erreurs et les superstitions, 1765
  • Almanach philosophique, 1767
  • Histoire des dogmes et opinions philosophiques, 1769
  • Essai de philosophie morale, 1770
  • Considérations sur les causes physiques et morales de la diversité du génie, des mœurs des nations, 1769, 3 vol., etc.
  • Candide anglois, ou Avantures tragi-comiques d’Ambroise Gwinett avant et dans ses voyages aux deux Indes, Francfort et Leipzig, aux dépens de la Compagnie, 1771
  • Le Diogène moderne, ou le Désapprobateur, tiré en partie des manuscrits de sir Charles Wolban, et de sa correspondance avec sir George Bedfort, sir Olivier Stewert, etc., sur différens sujets de littérature, de morale et de philosophie, Bouillon, Société typographique, 1770
  • Le Mendiant boîteux, ou Les aventures d’Ambroise Gwinett, balayeur du pavé de Spring-Garden, Bouillon, Société typographique, 1770
  • Zingha, reine d’Angola, Bourges, Ganymède, 1993 (ISBN 2950735800)
  • Essai sur les erreurs et les superstitions modernes, Francfort, Knoë et Eslinger, 1766[2]
  • Histoire des dogmes philosophiques, 1769.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Ferdinand Hoefer, Nouvelle Biographie générale, t. 9, Paris, Firmin-Didot, 1854, p. 118.
  • Bouillon, registres paroissiaux des mariages et des sépultures de 1763 à 1795.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Paroisse Notre-Dame du Jour à Toulouse où son père, Jean, était procureur en la Sénéchaussée ; sa mère s'appelait Marguerite Demerle.
  2. On trouvera ici l'intégralité de ce livre, en grande partie consacré à Mahomet

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Karl-Heinz Kuhn: Das französischsprachige Pressewesen im Herzogtum Pfalz-Zweibrücken. Trier, Univ.: Thèse de doctorat, 1990; Reprint 2006, p. 63-67.

Liens externes[modifier | modifier le code]