Jean-Laurent Casanova

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jean-Laurent Casanova, né le 14 juin 1963 à Paris, est un médecin, pédiatre et immunologue français. Il dirige ses recherches à l'université Rockefeller[1], au Howard Hughes Medical Institute[2] ainsi qu'à l'université Paris Descartes au sein de l'Institut Imagine[3]. Il a reçu le grand prix de l'INSERM en 2016 pour ses travaux sur la génétique humaine des maladies infectieuses[4].

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean-Laurent Casanova a reçu son doctorat en médecine en 1987 à l'Université Paris-Descartes. Il effectue sa formation interne à l'Institut Pasteur et à l'Institut Ludwig pour la recherche sur le cancer et passe son doctorat en immunologie à l'université Pierre-et-Marie-Curie en 1992[5]. Il a ensuite effectué une formation en immunologie et hématologie en pédiatrie à l'hôpital Necker-Enfants malades. En 1999, il est nommé professeur de pédiatrie à l'hôpital Necker où il fonde et dirige avec Laurent Abel, le laboratoire de génétique humaine des maladies infectieuses. En 2008, Il est nommé professeur à l'université Rockefeller à New York[6]. Il rejoint le Howard Hughes Medical Institute en 2014. Il est membre de l'académie nationale des sciences des États-Unis [7] et de l'académie américaine de médecine[8] depuis 2015.

Récompenses et honneurs[modifier | modifier le code]

Publication sélective[modifier | modifier le code]

  • Impairment of immunity to Candida and Mycobacterium in humans with bi-allelic RORC mutations, 9 juillet 2015, Science
  • Life-threatening influenza and impaired interferon amplification in human IRF7 deficiency, 24 avril 2015, Science
  • Ribosomal protein SA haploinsufficiency in humans with isolated congenital asplenia, 24 Mai 2013, Science
  • Mycobacterial disease and impaired IFN-γ immunity in humans with inherited ISG15 deficiency, 28 Septembre 2012, Science
  • Chronic mucocutaneous candidiasis in humans with inborn errors of interleukin-17 immunity,1er avril 2011, Science

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]