Jean-Laurens Delpech

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jean-Laurens Delpech
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
(à 92 ans)
Paris 5e
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Direction générale de l'Armement (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions

Jean-Laurens Delpech (né le à Saint-Céré et mort le à Paris 5e[1]) est un haut fonctionnaire et industriel français.

Carrière[modifier | modifier le code]

Jean-Laurens Delpech a été chef de bureau à l'administration centrale du ministère des Finances, président-directeur général des Batignolles-Châtillon de 1961 à 1963, président-directeur général de la société française d'entreprise générale ENSA de 1963 à 1970, vice-président-directeur général de Delattre-Levivier de 1965 à 1969, vice-président-directeur général de la Société des Forges et Ateliers du Creusot de 1968 à 1969, directeur de Schneider SA de 1968 à 1969, président-directeur général de Renault Industries Equipements et Techniques de 1970 à 1974, directeur des affaires internationales de la Régie nationale des usines Renault de 1971 à 1974, délégué ministériel pour l'armement du [2] à 1977, président-directeur général des Nouvelles Galeries de 1977 à 1983, vice-président de Sacilor de 1978 à 1981, président-directeur général de Magmod Strasbourg de 1982 à 1987, président de la mission des équipements sidérurgiques au ministère de l'Industrie et de la Recherche, membre du conseil consultatif de la Banque de France, du conseil d'administration de l'École polytechnique, du CEA, de la Commission consultative du Commerce international, administrateur du Bazar de l'Hôtel de ville, d'Uniprix.

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]