Jean-Julien Avoine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean-Julien Avoine
Biographie
Naissance
Le Havre
Décès
Versailles
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale
Évêque constitutionnel de la Seine-et-Oise

Jean-Julien Avoine (né au Havre le , mort à Versailles le ) est un ecclésiastique qui fut évêque constitutionnel de la Seine-et-Oise de 1790 à 1793.

Biographie[modifier | modifier le code]

Originaire du Havre, il est d'abord vicaire à La Roche-Guyon puis curé de Gommecourt dans le doyenné de Bonnières-sur-Seine. Il prête serment à la Constitution civile du clergé et il est élu le 7 décembre 1790 évêque constitutionnel du diocèse de Seine-et-Oise contre Jean-Baptiste Massieu le curé de Cergy près de Pontoise qui se fait élire dans le diocèse de l'Oise. C'est un prélat modéré qui proteste contre l'enlèvement des cloches et qui est dénoncé à la Convention nationale le 17 décembre 1792. Il meurt dès le 3 novembre 1793 au moment où commencent les persécutions religieuses. Son décès est annoncé à la Convention nationale le 6 suivant mais le diocèse de Seine-et-Oise reste vacant jusqu'à l'élection du 25 février 1796 après le rétablissement du culte de Augustin-Jean-Charles Clément[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Paul Pisani, Répertoire biographique de l'épiscopat constitutionnel (1791-1802), A. Picard & Fils, Paris, 1907, p. 78-79

Bibliographie[modifier | modifier le code]