Jean-Joseph Vimal-Flouvat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean-Joseph Vimal-Flouvat
BONNEFOY(1897) p4.917 VIMAL-FLOUVAT (Jean-Joseph).jpg
Fonctions
Député
Maire
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 72 ans)
AmbertVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité

Jean-Joseph Vimal-Flouvat, né le à Ambert, mort le à Ambert, est un négociant et un homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Issu d'une vieille famille d'Ambert, il est quatrième fils de Bérard Vimal et de Geneviève Peschier. Michel, l'aîné, secrétaire du roi et seigneur de Murs, de Berbezit et de Saint-Pal, est né en 1720; André, le cadet, naît en 1724 et achète une charge de secrétaire du roi le ; enfin, Jean-Batiste, né en 1729, est membre de l'assemblée provinciale.

Vimal est négociant dans sa ville natale et membre de la municipalité. Il est élu le député du tiers état aux États généraux par la sénéchaussée de Riom avec 163 voix sur 304 votants. Siégeant parmi la majorité patriote, il prête le serment du jeu de paume. En 1790, il devient membre du directoire de département et maire d'Ambert; il retrouve cette dernière fonction en 1796[1].

Sous le consulat, le gouvernement le nomme maire d'Ambert le 3 floréal an VIII ().

Marié en 1759 à Marie Flouvat, il a, entre autres enfants, Denis-Joseph Vimal-Madur, maire d'Ambert (1806-1808)[1] et conseiller général, et Vimal-Lajarrige, conseiller de préfecture du Puy-de-Dôme.

Sources[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]