Jean-Jacques Simard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Simard.
Jean-Jacques Simard
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour

Jean-Jacques Simard est un professeur et sociologue québécois né en 1945.

Il est professeur de sociologie à l'Université Laval depuis 1976.

Il a piloté le premier projet moderne d'autonomie gouvernementale autochtone au Canada. Critique du développement hydroélectrique de la Baie-James, il quitte ensuite la fonction publique et sert de conseiller auprès des Inuits dissidents à la fameuse Convention de la Baie-James.

La Commission Bélanger-Campeau fait appel à lui pour traiter de la question autochtone.

En 1988-1989, il a assuré la rédaction de Recherches sociographiques, revue éditée par le Département de sociologie, Faculté des sciences sociales de l'Université Laval, Canada.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • La longue marche des technocrates, 1979.
  • Tendances nordiques - Les changements sociaux, 1970-1990, chez les Cris et Inuits du Québec, 1995
  • La Réduction: l’Autochtone inventé et les Amérindiens d’aujourd’hui, 2004

Honneurs[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]