Jean-Jacques Hofmann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jean-Jacques Hofmann
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 70 ans)
BâleVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Religion

Jean-Jacques Hofmann ou Johann Jakob Hofmann, né à Bâle, en 1635, et mort dans cette même ville, le , est un philologue, théologien et historien suisse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Son père, professeur en droit à l'Académie de cette ville, lui inspira de bonne heure le goût du travail, et le dirigea dans ses premières études. Le jeune Hoffmann fit ses cours de philosophie et de théologie avec beaucoup de distinction, et fut promu au saint ministère [1]. La faiblesse de sa santé ne lui permettant pas de suivre cette carrière, il se consacra à l'enseignement et après avoir donné pendant plusieurs années des leçons particulières, il fut pourvu, en 1667 de la chaire de grec à l'Académie : il obtint celle d'histoire en 1683, et enfin, devint Docteur en théologie en 1685 ; il remplit sa tâche avec un zèle infatigable, et mourut de marasme [2] le , sans avoir jamais quitté sa patrie.

Œuvres[modifier | modifier le code]

On a de lui plusieurs ouvrages, mais le plus connu est un Dictionnaire universel en latin, où l'on apprend succinctement l'Histoire sacrée & profane, la Chronologie, la Géographie, la Généalogie des familles et des Princes, la Mythologie, les Usages, les Cérémonies, et ce qui regarde les animaux et les plantes, les métaux, les pierres et les perles.

Publié sous le titre ‚ Lexicon universale, historico-geographico-chronologico-poetico-phîlologicum‘, Bâle, 1677, 2 vol. in-fol., et un supplément en 1683, 2 vol., ce livre eut peu de succès au départ.

Considéré comme un arrangement de Dictionarium Historicum, geographicum, poeticum de Charles Estienne, (Genève, 1596).

Hoffmann, ne pouvant déterminer son libraire à en donner une seconde édition avant que la première fût écoulée; il traita avec Hackius, qui en publia une nouvelle version à Leyde, en 1698, en 4vol. in-fol.), dans laquelle les suppléments furent refondus et augmentés.

Le libraire de Bale, éprouvant par là une perte considérable, poursuivit Hofmann, qui lui promit, pour le dédommager, de lui abandonner le profit d'une troisième édition qu'il projetait mais elle n'a point paru.

Ce dictionnaire est rédigé sur un plan très étendu ; mais presque toutes les parties ont donné lieu à beaucoup de critiques. Les articles de géographie ancienne passent pour les meilleurs. Le titre du livre annonce les diverses synonymies des noms géographiques tirés de vingt langues différentes. Les articles d'histoire sont souvent superficiels et inexacts.

Enfin, l'auteur ne laisse échapper aucune occasion de déclamer contre la religion catholique et contre la France.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Mod. (Relig.)... le saint ministère, ... : le sacerdoce (Le grand Robert)
  2. Forme très grave de dénutrition, spécialement chez l'enfant, avec maigreur extrême, atrophie musculaire et apathie. (Le grand Robert)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Assertiones … in academia patria graeca vacante cathedra / publicae censurae subiicit Ioh. Iacobus Hofmannus … d. Martii M DC LXV. respondentis munus subituro … Ioh. Rodolpho Burcardo. Basileae: Typis Iohan. Iacobi Deckeri, Academiae Typographi, 1665 (Disputatio phil. Basel, 1665)
  • Joh. Conradus Hermannus (Respondent): Diatribe politica successionis eximia repraesentans. Basileae, Basel: Bertsche, 1670
  • Lexicon Universale Historico-Geographico-Chronologico-Poetico-Philologicum: Continens Historiam Omnis Aevi, Geographiam omnium Locorum, Genealogiam principum Familiarum, addita ubique Chronologia tum veteri tum recentiore, Mythologiam insuper omnium Fabularum, Discussionem Philologicam illustrium circa haec occurrentium Difficultatum; Aliaque plurima scitu dignissima; Cum Indicibus variis, Rerum imprimis locupletissimo, memorabilia huius Lexici per Locorum Communium titulos Lectori illico spectanda exhibente. Genevae, Basileae: Widerhold, Bertschius, 1677 (2 Bde.)
    • … Continuatio…. Basileae, Basel: Widerhold, Bertsch & Genath, 1683 (3 Bde.)
    • … Editio absolutissima, praeter supplementa, & additiones, antea seorsum editas, nunc suis locis ac ordinis insertas …. Lugduni Batavorum: Hackius, Boutesteyn, Vander Aa, Luchtmans, 1698 (4 Bde., online)
  • Meditatio theologica inauguralis passionum animae Christi. … quam moderatore … D. D. Petro Werenfelsio, … pro doctura theologica … proponit M. Joh. Jacobus Hofmannus. Basileae: Bertsch, 1685
  • Epitome metrica historiae universalis civilis et sacrae ( Résumé de l'histoire de la métrique chronologique civile et sacrée, de la fondation du monde jusqu'à l'année 1686) : ab orbe condito usque ad annum praesentem 1686 cum enarratione hist.-chronolog. … in usum iuventutis. Basileae: König, 1686
  • Historia paparum seu episcoporum ecclesiae Romanae (Histoire des papes ou des évêques de l'Église de Rome) : a primis eius incunabulis usque ad nostram aetatem brevi metro comprehensa; Cum enarratione historico-chronologica res sacro-profans totius orbis, pontificio caesareas inprimis, juxta seculorum annorumque seriem, succincte complexâ et ind. triplici. Basel: Koenig, 1687. - Coloniae Munatianae, 1688 (2 Bde.)

Travaux sur Hofmann[modifier | modifier le code]

  • Robert Collison: Encyclopaedias: their history throughout the ages. 2. Auflage. Hafner, New York 1964, S. 89.
  • Georg Meyer: Das Konversations-Lexikon, eine Sonderform der Enzyklopädie. Dissertation, Universität Göttingen, 1966, S. 18.
  • Wolfgang Rother: Die Philosophie an der Universität Basel im 17. Jahrhundert: Quellen und Analyse. Juris, Zürich 1981 (= Diskussion, Universität Zürich, 1980), S. 217–220.
  • (de) Wilhelm Vischer, « Hofmann, Johann Jacob », dans Allgemeine Deutsche Biographie (ADB), vol. 12, Leipzig, Duncker & Humblot, , p. 630

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :