Jean-Jacques Greif

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Greif.

Jean-Jacques Greif, né le à Paris, est un journaliste et écrivain français, notamment d'œuvres pour enfants et adolescents.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fait ses études à l'École polytechnique (X1964), puis suit la publicité, puis comme journaliste chez Marie-Claire.

Il est le frère du compositeur Olivier Greif (1950-2000).

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Le Paradis du miel, Éditions des Loisirs, 1996.
  • Moi, Marilyn, Éditions des Loisirs, coll. « Médium »,1998
  • Le Ring de la mort. Paris : L'École des loisirs, coll. « Médium », 1998. réimpr. 04/2012, 154 p. (ISBN 978-2-211-20548-1), 01/2016, 267 p. (ISBN 978-2-211-22301-0). Inspiré du livre de M. Garbarz, Un survivant.
  • Kama, Éditions L'École des loisirs, coll. « Médium », 1998
  • Tout est relatif comme dit EiÉditions L'École des loisirs, coll. « Médium », 1999
  • Mes enfants, c'est la guerre, Éditions L'École des loisirs, coll. « Médium », 2002
  • Nine eleven, Éditions L'École des loisirs, coll. « Médium », 2003
  • Une nouvelle vie, Malvina, Éditions L'École des loisirs, coll. « Médium »
  • Sans accent, Éditions L'École
  • Le fil à recoudre les âmes. Paris : L'École des loisirs, coll. « Médium », 04/2012, 231 p. (ISBN 978-2-211-20860-4)
  • Le Retour de Christophe Colomb. Paris : L'École des loisirs, coll. « Médium GF », 03/2014, 179 p. (ISBN 978-2-211-21497-1)

Traduction[modifier | modifier le code]

Quelques prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Avis de tempête sur le Prix Versele », article du journal La Libre (Belgique), du 17 mai 2004.

Liens externes[modifier | modifier le code]