Jean-Jacques Flatters

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean-Jacques Flatters
Naissance
Décès
(à 58 ans)
Paris
Nationalité
Activité
Maître
Mouvement
Enfant
Distinctions
Prix de Rome en sculpture

Jean-Jacques Flatters, né le à Crefeld et mort le à Paris, est un sculpteur néo-classique français.

Il est le père du lieutenant-colonel Paul Flatters, qui laissa son nom à une tragique mission au Sahara en 1881.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean-Jacques Flatters est l’élève du sculpteur Jean-Antoine Houdon et du peintre Jacques-Louis David. En 1813, il remporte le second grand prix de Rome en sculpture pour son bas-relief Ulysse et Néoptolème enlèvent à Philoclète les armes d'Hercule[1].

Engagé dans l’armée impériale, il fait la campagne de France comme sous-lieutenant au 2e régiment d'infanterie légère. Mis en demi-solde en 1816, il poursuit sa carrière artistique.

Il meurt à l’hôpital Beaujon à Paris, le .

Œuvres dans les collections publiques[modifier | modifier le code]

En France
Au Royaume-Uni

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Prix qu’il partage avec Louis Petitot, alors que James Pradier est classé premier.
  2. Base Joconde.
  3. appl-lachaise.net.
  4. napoleon-series.org.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :