Jean-Jacques Clérion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean-Jacques Clérion
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 77 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Formation
Mouvement
Conjoint

Jean-Jacques Clérion né le à Trets à quelques lieues d'Aix-en-Provence et mort à Paris le , est un sculpteur et médailleur français qui travailla principalement pour le roi Louis XIV.

Il étudie d'abord à Aix-en-Provence, puis à partir de 1661 à Paris à l'Académie royale de peinture et de sculpture où il est admis après l'envoi d'un premier médaillon en marbre représentant Saint Jacques le mineur[1] (saisi à la révolution), et de 1663 à 1673 à l'Académie de France à Rome où il est parmi les onze premiers pensionnaires[2] et où il exécute une copie en marbre de la Vénus de Médicis pour l'appartement des Bains à Versailles ; transportée au Château de Ménars en 1768 et un Bacchus enfant, conservé au département des sculptures du Louvre[3].

Pendant une grande partie de sa carrière, il a travaillé au château de Versailles, produisant des sculptures mythologiques pour les jardins notamment pour les alentours de la Fontaine d'Apollon avec une Junon, un Jupiter ou une Vénus callipyge (1686).

Il travaillera également sur un grand nombre de commandes pour la décoration de bâtiments à Aix-en-Provence[4], (l'emportant parfois sur Pierre Puget), et à Toulouse avec un portrait de Hyacinthe Serroni archevêque d'Albi à Toulouse[5].

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]