Jean-Jacques (acteur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jean-Jacques.
Jean-Jacques
Nom de naissance Jean Jacques Marcel Guillaume
Naissance
La Louvière
Décès (à 71 ans)
Paris
Activité principale Acteur
Années d'activité 1942-1990

Jean Guillaume, dit Jean-Jacques, est un comédien belge, né le à La Louvière (Hainaut) et mort le à Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en Belgique, Jean Jacques Marcel Guillaume, alias Jean-Jacques, commence sa carrière d'acteur pendant la Seconde Guerre mondiale. Après-guerre, il devient pensionnaire du Théâtre du Palais-Royal, où il interprète divers vaudevilles. Habitué des théâtres de boulevard où il se spécialise dans les rôles comiques, il connaît ses plus grand succès avec les pièces Chérie noire (1958) et Le saut du lit (1972). De 1977 à 1979, il reprend avec Michel Roux La Cage aux folles. Certaines de ses interprétations sont diffusées dans Au théâtre ce soir, ce qui lui permet de marquer également les téléspectateurs de l'époque. Très actif au théâtre, il est en revanche peu présent au cinéma. Descendez, on vous demande (1951) est l'un des rares films où il tient un rôle conséquent. En 1977, il joue le roi des Flandres dans Vous n'aurez pas l'Alsace et la Lorraine, de et avec Coluche. Par la suite, les rôles de Jean-Jacques s'espacent et il est presque oublié à la fin de sa vie. Il est inhumé au cimetière parisien de Bagneux[1].

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • 1950 : Les Femmes de Loth de Jean de Létraz, mise en scène de l'auteur, théâtre du Palais-Royal
  • 1950 : La mariée en a deux ! de Jean de Létraz, mise en scène de l'auteur, théâtre du Palais-Royal
  • 1953 : Occupe-toi d'mon minimum de Paul Van Stalle, mise en scène Jean de Létraz, théâtre du Palais-Royal : Séraphin Bonvisage
  • 1953 : La Pucelle d'Auteuil de Jean de Létraz, mise en scène de l'auteur, théâtre du Palais-Royal : Camille
  • 1953 : La mariée en a deux ! de Jean de Létraz, mise en scène de l'auteur, théâtre du Palais-Royal : Amédée
  • 1954 : Lolo de Jean de Létraz et Luc Robin, mise en scène Simone de Létraz, théâtre du Palais-Royal : Philippe Désormières
  • 1954 : Occupe-toi d'mon minimum de Paul Van Stalle, mise en scène Simone de Létraz, théâtre du Palais-Royal : Séraphin Bonvisage
  • 1954 : On s'dit tout de Paul Van Stalle, mise en scène Simone de Létraz, théâtre du Palais-Royal : Victor
  • 1954 : Lolo de Jean de Létraz et Luc Robin, mise en scène Simone de Létraz, théâtre du Palais-Royal : Philippe Désormières
  • 1955 : Elle est folle, Carole de Jean de Létraz, mise en scène Simone de Létraz, théâtre du Palais-Royal : Hubert Mérignac
  • 1957 : Le Monsieur qui perd ses clefs de Michel Perrin, mise en scène Raymond Gérôme, théâtre Édouard VII : Gérard
  • 1958 : Chérie noire de François Campaux, mise en scène Jacques Charon, théâtre Michel : Henri
  • 1958 : Les Pieds au mur de Jean Guitton, mise en scène Jean de Létraz, théâtre du Palais-Royal : Albert
  • 1958 : Elle est folle, Carole de Jean de Létraz, mise en scène Simone de Létraz, théâtre du Palais-Royal : Hubert Mérignac
  • 1959 : Chérie noire de François Campaux, mise en scène Jacques Charon, théâtre des Bouffes-Parisiens : Henri

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Au théâtre ce soir[modifier | modifier le code]

Émissions[modifier | modifier le code]

Jean-Jacques fit parfois savourer aussi son visage aux grimaces "caoutchouteuses" en participant à des émissions de télévision et de radiophonie populaires comme Les Jeux de 20 heures et Les Grosses Têtes[2].

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]