Jean-Hervé Lorenzi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lorenzi.
Jean-Hervé Lorenzi
Description de cette image, également commentée ci-après

Jean-Hervé Lorenzi en 2013.

Naissance (70 ans)
Toulon
Profession
Président du Cercle des économistes
Titulaire de la chaire Transition démographique, Transition économique

Jean-Hervé Lorenzi, né le à Toulon, est un économiste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Études[modifier | modifier le code]

Titulaire d'un doctorat en économie (1974), Jean-Hervé Lorenzi est reçu premier à l'agrégation des facultés de droit et sciences économiques en 1975. Il reçoit le prix 1975 de l'Association française de science économique.

Parcours professionnel[modifier | modifier le code]

En 1975, Jean-Hervé Lorenzi commence sa carrière comme professeur d'économie à l'université Paris 13 et à l'École normale supérieure. Il est conseiller du président d'Havas de 1979 à 1981. Directeur adjoint de la DIELI (direction des industries électroniques et informatiques) au ministère de l’Industrie de 1982 à 1984, il devient conseiller auprès du directeur général des télécommunications de 1984 à 1985. De mai 1985 à 1986, il dirige le CICOM prévu dans l'arche de la Défense[1]. De 1986 à 1991, Jean-Hervé Lorenzi est directeur général de la SARI. En 1991, il est nommé conseiller économique du Premier ministre Édith Cresson. De 1992 à 1994, il est le directeur général du Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives. De 1995 à 1999, il est directeur général délégué de Gras Savoye. Il a été membre du directoire du Groupe Edmond de Rothschild France[2]

Jean-Hervé Lorenzi est professeur à l'université Paris-Dauphine de 1992 à 2012 (master 218 assurance et gestion du risque) et membre du Conseil d’analyse économique de 1997 à 2012.

Activités actuelles[modifier | modifier le code]

Jean-Hervé Lorenzi est le président du Cercle des économistes qui organise annuellement les rencontres économiques d'Aix-en-Provence. Il est titulaire de la chaire « Transition démographique, Transition économique » au sein de la Fondation du Risque. Jean-Hervé Lorenzi est le président du Pôle de Compétitivité « Finance Innovation ».

Politique[modifier | modifier le code]

Dans un texte publié par Le Monde daté du mardi 17 avril 2012 il appelle à voter, avec quarante-deux autres économistes, pour François Hollande à l'élection présidentielle française de 2012 en raison de « la pertinence des options [proposées], en particulier pour ce qui concerne la reprise de la croissance et de l'emploi »[3].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • L’avenir de notre liberté. Faut-il démantelé Google... et quelques autres ?, en collaboration avec Mickael Berrebi, Eyrolles, 2017
  • France, le désarroi d'une jeunesse (avec Hélène Xuan et Alain Villemeur), Eyrolles, 2016
  • Choc démographique, rebond économique (sous la direction de J.-H. Lorenzi), Descartes & Cie, 2016
  • Un monde de violences. L'économie mondiale 2015-2030, Eyrolles, 2014
  • Rajeunissement et vieillissement de la France (avec Jacques Pelletan et Alain Villemeur), Descartes & Cie, 2012
  • Droite contre gauche, (avec Olivier Pastré), Fayard, 2012
  • Le fabuleux destin d'une puissance intermédiaire, Grasset, 2011
  • Le choc des populations : guerre ou paix, en collaboration avec Pierre Dockès, Fayard, 2010
  • L'innovation au cœur de la nouvelle croissance, en collaboration avec Alain Villemeur, Économica, 2009
  • Fin de monde ou sortie de crise, ouvrage collectif, Perrin, 2009
  • Une crise si profonde, Politique internationale, 2009
  • La guerre des capitalismes aura lieu, ouvrage collectif, Perrin, 2008
  • 5 + 5 = 32. Feuille de route pour une Union méditerranéenne, ouvrage collectif, Perrin, 2007
  • Un monde de ressources rares, ouvrage collectif, Perrin, 2007
  • Réguler le secteur des télécommunications ? Enjeux et perspectives, ouvrage collectif, Économica, 2007
  • Politique économique de droite, politique économique de gauche, ouvrage collectif, Perrin, 2006
  • Désindustrialisation, délocalisations, en collaboration avec Lionel Fontagné, rapport au Conseil d'Analyse Économique (CAE), Documentation française, 2005
  • Retraite : la lutte des âges, Éditions Robert Laffont, 2004
  • L’Université maltraitée, ouvrage collectif, Plon, 2003
  • Enjeux économiques de l’UMTS, en collaboration avec Michel Didier, rapport au Conseil d’analyse économique, Documentation française, 2000
  • Encyclopédie de l’assurance, Économica, 1998
  • Le choc du progrès technique, ouvrage collectif, Économica, 1995
  • La crise du XXe siècle, ouvrage collectif, Économica, 1980

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Claire Gatinois et Marie de Vergès "Les Rencontres d'Aix, un "mini-Davos" estival" Le Monde, 4 juillet 2014, consulté le 30 octobre 2014
  2. Liz Alderman Europeans Fear France Could Threaten Recovery, The New York Times, 6 juillet 2014, consulté le 30 octobre 2014
  3. Michael Stothard "France hits out at dollar dominance in international transactions", Financial Times, 6 juillet 2014, consulté le 30 octobre 2014.
  4. http://www.courrierinternational.com/article/2013/07/17/fukuyama-la-france-n-est-pas-a-l-abri-d-une-revolte, Courrier International, 17 juillet 2013, consulté le 2 novembre 2014.


Liens externes[modifier | modifier le code]