Jean-Gaspard Heilmann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean-Gaspard Heilmann
Jean-Gaspard Heilmann-Autoportrait (1).jpg
Autoportrait en costume d'apparat
(vers 1750)
Naissance
Décès
Activités

Jean-Gaspard Heilmann, né à Mulhouse vers 1718 et mort à Paris le , est un artiste-peintre alsacien, auteur de paysages, de scènes historiques et de portraits raffinés appréciés[1]. C'est le premier peintre mulhousien qui connut une certaine notoriété à Paris[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Issu d'une famille mulhousienne documentée depuis le XVIe siècle[3], orphelin très jeune, il se forme à Schaffhouse (Haut-Rhin) chez le peintre Hans Deggeller, puis à Bâle (Suisse).

Remarqué par le cardinal de Tencin[4], il le suit à Rome et exécute pour lui de nombreuses commandes. L'ambassadeur de France à Rome l'emmène à Paris en 1742[5]. Heilmann y demeure jusqu'à sa mort et s'y lie avec le graveur Jean-Georges Wille et François Boucher, premier peintre du roi Louis XV.

Il meurt en 1760 à l'âge de 42 ans.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Portrait de femme (huile), 1748, Musée Magnin à Dijon
  • Portrait d'homme et son pendant Portrait de femme (1749), Musée des beaux-arts de Strasbourg
  • Sous-bois (dessin), Musée Bonnat à Bayonne
  • Autoportrait en costume d'atelier (huile), Musée des beaux-arts de Mulhouse
  • Autoportrait en costume d'apparat (huile), vers 1750, Musée des beaux-arts de Mulhouse
  • Deux natures mortes, Musée des beaux-arts de Mulhouse
  • Portrait de Jacques Sigismond de Reinach Steinbrunn, prince-évêque de Bâle, dans la famille du Baron de Reinach Hirtzbach à Hirtzbach ( Haut-Rhin, Alsace )

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Musée des beaux-arts de Mulhouse : Collections alsaciennes, p. 3
  2. Musée des beaux-arts de Mulhouse, plaquette, Musées Mulhouse Sud Alsace, p. 10
  3. Nouveau dictionnaire de biographie alsacienne, article de Raymond Oberlé, no 16, p. 1480
  4. La Bourgeoisie alsacienne : études d'histoire sociale (préface de Jean Schlumberger, illustrations de Paul Spindler, Istra, Strasbourg, 1967, p. 256
  5. « Jean-Gaspard Heilmann » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Johann Kaspar Füssli, Histoire des meilleurs peintres de la Suisse, Zurich, 1755-1756, vol. 3, p. 196
  • Ernest Meininger, Les anciens artistes-peintres et décorateurs mulhousiens jusqu'au XIXe siècle. Matériaux pour servir à l'histoire de l'art à Mulhouse, 1908, réédité chez Nabu Press en 2010 (ISBN 978-1143477645) ; texte original intégral en ligne [1], nombreuses références biographiques
  • Nouveau dictionnaire de biographie alsacienne, article de Raymond Oberlé, no 16, p. 1480

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :