Jean-Gabriel Goulinat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean-Gabriel Goulinat
Portrait de Jean Gabriel GOULINAT.jpg
Portrait de Jean-Gabriel Goulinat par Hugues de Beaumont (1874-1947)
Naissance
Décès
(à 89 ans)
Paris
Nationalité
Activité
Distinction

Jean-Gabriel Goulinat, né le à Tours[1] et mort le en son domicile dans le 6e arrondissement de Paris[2], est un peintre français.

Biographie[modifier | modifier le code]

D'abord élève d'Alexandre Ripault à l'école des beaux-arts de Tours, Jean-Gabriel Goulinat est admis dans l'atelier de Fernand Cormon à l'École des beaux-arts de Paris en 1901.

Il enseigne à l’école de dessin de la rue de Seine à Paris[3]. Parallèlement à sa carrière de peintre, il devient restaurateur. Il sera le directeur de l’atelier de restauration des peintures des musées nationaux au musée du Louvre.

Goulinat est président de la Société des artistes français de 1958 à 1965.

Il est l'auteur d'un ouvrage, La technique des peintres, publié en 1922, réédité en 1926 et en 2013 par Hardpress Publishing.

Œuvres dans les collections publiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]