Jean-Frantz Taittinger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Frantz Taittinger
Fonctions
Député de la 2e circonscription des Hauts-de-Seine
Législature Xe et XIe
Prédécesseur Georges Tranchant
Successeur Manuel Aeschlimann
Maire d'Asnières-sur-Seine
Prédécesseur Michel Maurice-Bokanowski
Successeur Manuel Aeschlimann
Biographie
Date de naissance (70 ans)
Lieu de naissance Reims (Marne)
Profession Pilote d'avion
Entrepreneur

Frantz Taittinger, né le à Reims (Marne), est un homme d'affaires, entrepreneur et homme politique français. Député (1993-2002) puis maire d'Asnières-sur-Seine (1994-1999), il occupa des fonctions exécutives au sein du groupe familial Taittinger.

Biographie[modifier | modifier le code]

Origines[modifier | modifier le code]

Frantz, Jean Marie Christian Taittinger est le fils de Jean Taittinger (ancien député-maire de Reims et ancien ministre d’État et Garde des Sceaux sous Georges Pompidou) et de Corinne Deville, artiste peintre.

Carrière de pilote d’avion[modifier | modifier le code]

De 1976 à 1979, il est pilote professionnel et instructeur de pilotes privés d’avions à l'aéro-club du Mont-Blanc à Sallanches (Haute-Savoie). Il est également pilote de glacier et de voltige ainsi que pilote d'hélicoptère.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Après les élections municipales de 1989, il devient conseiller municipal à Asnières-sur-Seine et commence à s'investir dans la vie politique des Hauts-de-Seine.

En , il remporte l'élection législative d'Asnières-sur-Seine contre Georges Tranchant et devient député RPR de la 2e circonscription des Hauts-de-Seine (Asnières-Colombes sud) puis gagne les élections municipales anticipées à Asnières-sur-Seine (80 000 habitants) en 1994. Il est réélu en 1995 et restera maire jusqu’en 1999 et député jusqu'en 2002.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

En 1979, il entre à la société Campanile (hôtellerie 2 étoiles) comme assistant d’exploitation puis successivement directeur du développement, directeur général adjoint, directeur général et président-directeur général. En 1989, il fonde le Groupe Envergure, qui 25 ans après son arrivée comptera plus de 1000 établissements hôteliers regroupant les enseignes Bleu Marine, Kyriad, Campanile, Climat de France, Première classe, Nuit d’Hôtel et les restaurants Côte à Côte.

En 1999, il devient en parallèle du groupe Envergure président de l'hôtel Martinez à Cannes (membre de Leading Hôtels of the World), dont il continue l’embellissement et les rénovations pour en faire un des fleurons de la côte d’Azur. Il sort de l’oubli le mythique palais de la Méditerranée à Nice pour reconstruire en 2004 un hôtel casino de grand standing.

À la suite de la vente du groupe Taittinger-Louvre en 2005 au fonds Starwood Capital, il quitte toutes ses fonctions opérationnelles restant toutefois président du casino du palais de la Méditerranée jusqu'en 2009.

En 2010 il rachète avec sa femme Djamila l'hôtel Mont-Blanc à Chamonix. L’hôtel est fermé pour rénovations pendant plus de deux ans et rouvre ses portes en . Cet établissement est dirigé par son fils Tarik et sa femme Janina.

En 2015 il devient actionnaire et administrateur du Groupe Hôtelier H8 Collection, H8 est propriétaire d'une dizaine d'établissements hôtelier de luxe.

Depuis 2017 il participe avec son fils Tarik à l'acquisition et à la gestion de petits hôtels parisiens situés notamment dans le 5ème et 17ème arrondissement de Paris.

Il s'adonne également à la musique en jouant de l'accordéon, son instrument favori.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il est marié depuis 1991 avec Djamila Hachemi. De ce mariage sont issus quatre enfants : Alexandre, agent immobilier, Tessa, directrice associée d'Artheau Aviation, Tarik, directeur d'hôtels et Franz, artiste et graphiste.

Il est le frère de Pierre-Emmanuel Taittinger, président des champagnes Taittinger, et d'Anne-Claire Taittinger ancienne présidente du Groupe Taittinger-Louvre et des cristalleries Baccarat.

Références[modifier | modifier le code]