Jean-François Vauvilliers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean-François Vauvilliers
Fonction
Député
Biographie
Naissance
Décès
Lieu de travail
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de

Jean-François Vauvilliers (1737-1801) fut un helléniste français, connu pour son rôle dans l'approvisionnement de Paris pendant la Révolution française.

Fils du professeur Jean Vauvilliers, il était avant la Révolution professeur de grec au Collège de France et membre de l'Académie des inscriptions depuis 1782.

Il adopta les idées nouvelles et devint président de la Commune de Paris, spécialement chargé des subsistances, il réussit à prévenir la famine. Il ne s'en vit pas moins poursuivi sous la Convention et le Directoire comme modéré et compris sur la liste des déportés en fructidor. Il se réfugia en Russie et mourut à Saint-Pétersbourg.

On a de lui, outre quelques écrits politiques :

  • L'Examen du gouvernement de Sparte, 1769,
  • un Essai sur Pindare, avec la traduction de quelques odes, 1772,
  • des extraits d'auteurs grecs à l'usage de l'école militaire (1768),
  • une édition de Plutarque, 1783 (avec Brotier),
  • une édition de Sophocle, 1784,
  • Abrégé de l'histoire universelle en figures, ou recueil d'estampes représentant les sujets les plus frappants de l'histoire, tant sacrée que profane, ancienne et moderne, avec les explications historiques qui s'y rapportent et les portraits en médailles des héros qui ont joué le plus grand rôle dans l'histoire, ornés de leurs attributs caractéristiques, quatre volumes enrichis de gravures de Pierre Duflos le Jeune d'après Charles Monnet et Clément Pierre Marillier, chez Duflos le Jeune, Paris, 1785.

La rue Vauvilliers, dans le 1er arrondissement de Paris, est nommée en son honneur.

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]