Jean-François Staszak

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean-François Staszak
Jean-François Staszak par Claude Truong-Ngoc octobre 2015.jpg
Jean-François Staszak lors du Festival international de géographie 2015.
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour

Jean-François Staszak né en 1965, est un géographe français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean-François Staszak a soutenu son doctorat en 1993 à l’université Paris Sorbonne-Paris IV. Par la suite, il a été maître de conférences à l’université de Picardie, puis à l’université Paris I Panthéon-Sorbonne. Depuis 2004, il enseigne à l’Université de Genève. Nommé professeur ordinaire en 2007, il a été directeur du département de géographie et environnement.

Ses travaux ont d’abord concerné l’histoire ancienne et l’épistémologie de la géographie, puis la géographie économique, et enfin la géographie culturelle qu’il a contribué à renouveler en géographie francophone. Ses recherches récentes portent sur les représentations géographiques dans les champs de l’art et du tourisme, et plus largement sur la question de l’altérité et de l'exotisme.

Son analyse des articulations entre les représentations, les pratiques et la réalité géographiques s’inscrit dans une perspective constructiviste, intégrant les apports des théories du postmodernisme, du postcolonialisme et du genre.

Dans le cadre de recherches menées de 1999 à 2002[1],[2],[3], le géographe s'attache à montrer que les zoos constituent un lieu privilégié d'étude des rapports entre les humains et les animaux[4].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Clichés exotiques, Le tour du monde en photographies 1860-1890, avec L. Gauthier, Editions de Monza, 2015.
  • Gauguin voyageur. Du Pérou aux îles Marquises, Paris, Solar/Géo, 2006.
  • Espaces domestiques. Construire, habiter, représenter, Paris, Bréal, 2004 (avec Béatrice Collignon).
  • Géographies anglo-saxonnes. Tendances contemporaines, Paris, Belin, 2001.
  • Géographies de Gauguin, Paris, Bréal, 2003.
  • Principes de géographie économique, Paris, Bréal, 2000 (avec Isabelle Géneau de Lamarlière).
  • Les Discours du géographe, Paris, L’Harmattan, 1997.
  • La Géographie d’avant la géographie. Le climat chez Hippocrate et Aristote, Paris, L'Harmattan, 1995.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-François Staszak, « La nature des jardins zoologiques », dans Antoine Bailly (dir.), Actes du colloque du Festival International de Géographie, Saint-Dié, 1999.
  2. Jean-François Staszak, « À quoi servent les zoos ? », Sciences Humaines, N°108, Août-Septembre 2000, p.42-45. (ISSN 0996-6994).
  3. Claire Hancock & Jean-François Staszak, « L’animal au zoo, enjeu de géographie politique. Le zoo de Mexico, de Moctezuma à l’écologie », Espaces et Sociétés, N°110-111 (N°3-4/2002) : La place de l'animal disponible sur Gallica, L'Harmattan, Paris, 2003, p.87-110. (ISSN 0014-0481) (ISBN 2-7475-4235-1).
  4. Dominique Pinon, « Avant-propos », dans Maryvonne Leclerc-Cassan, Dominique Pinon & Isabelle Warmoes, Le Parc zoologique de Paris : Des origines à la rénovation, Muséum national d'histoire naturelle / Somogy éditions d'Art, Paris, p.8-9. (ISBN 978-2-85653-748-0 et 978-2-7572-0655-3).

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]