Jean-François Paillard (auteur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Paillard.

Jean-François Paillard est un écrivain, vidéaste et journaliste français né le à Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

De nationalités suisse et française, Jean-François Paillard vit actuellement à Marseille. Né à Paris, diplômé en histoire (licence) et en droit (maîtrise) de l'Université Panthéon-Sorbonne, diplômé de l'IEP de Paris, ancien élève de l'EHESS et bi-admissible à l'Agrégation de sciences économiques et sociales, il a grandi en grande banlieue parisienne et aux États-Unis. Il est l'auteur d'une douzaine d'ouvrages (essai, théâtre, roman, poésie) et d'une centaine de vidéos. Très diverses, ses influences vont de Raymond Carver à Henri Michaux en passant par Robert Coover, Erwin Goffman (et plus généralement les études de sociolinguistique), Luc Boltanski, Michael Pollak, Pierre Bourdieu, Primo Levi, Olivier Cadiot... ou Moebius[1]. Souvent chargés d'une dimension pamphlétaire et sociale, la plupart de ses livres et vidéos traitent, en la dénonçant de façon grinçante, de l’exclusion sous toutes ses formes : déshumanisation des modes de gestion des entreprises modernes, obsession sécuritaire, eugénisme qui ne dit pas son nom, ségrégation urbaine, "raciale" et/ou sociale etc.[interprétation personnelle]

Il est notamment l'auteur aux éditions du Rouergue chez Actes Sud des romans d'anticipation Animos®[2],[3],[4],[5],[6],[7],[8],[9],[10], Un monde cadeau, sélectionné pour le prix Wepler en 2003[11],[12],[13],[14] et Pique nique dans ma tête[15],[16],[17],[18],[19].

Il a créé en 2006 Territoire3, un collectif de musiciens et de comédiens qui jouent en public ses créations sonores et visuelles . Le collectif s’est produit notamment à la Friche-Belle-de-Mai de Marseille, au Pavillon Noir et à l’espace Sextius d'Aix-en-Provence. Il collabore régulièrement avec le comédien Jean-Marc Hérouin[20] et la musicienne et chanteuse Marion Rampal[21]. On peut suivre l’évolution de son travail d’auteur sur son site territoire3.org, actif depuis 2003[22]. En tant que journaliste, Jean-François Paillard a collaboré à L'Express, Femme actuelle, Ça m’intéresse et Ça m’intéresse histoire, Air France Magazine, Arts Magazine, Quo et Philosophie Magazine.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Conseils philosophiques à usage quotidien, essai, Éditions Milan, 2012. illustration: Christian Guibbaud.
  • Un roman d'épouvante, éd. Publie.net, 2009 rééd. 2012[23],[24].
  • Le saviez-vous ?, éd. Publie.net, 2010. Ouvrage également illustré par l'auteur.
  • La plus belle piscine du monde, éd. Publie.net, 2009.Ouvrage également illustré par l'auteur.
  • Pique-nique dans ma tête, roman, Éditions du Rouergue, Coll. La brune, 2006.
  • Duel, théâtre, éd. Crater, Coll. théâtre en Coulisses, 2004.
  • Cortex, théâtre, in l'ouvrage collectif Confessions érotiques, éd. Crater, Coll. théâtre en Coulisses, 2003. Ouvrage également illustré par l'auteur.
  • Un monde cadeau, roman, Éditions du Rouergue, Coll. La brune, 2003
  • Guide du 21e siècle, tome 2, "la vie rêvée", album de textes et d'images, éd. Tarente, 2002
  • Animos®, roman, Éditions du Rouergue, Coll. La brune, 2000
  • Guide du 21e siècle, tome 1, "in heaven", album de textes et d'images, éd. Tarente, 2000[25],[26].
  • Confessions gastronomiques, éd. Crater, Coll. théâtre en Coulisses, 2000. Ouvrage préfacé et illustré par l'auteur.

Films / vidéos / vidéo performances[modifier | modifier le code]

  • Cannes... et autres villes fictives, travail en cours. 23 vidéos à ce jour, dont Cannes (24') sélectionné et projetée en 2008 par le festival d'art vidéo Les Instants Vidéo[27].
  • El Wade (5'29), 2014. Vidéo clip tourné à Damas (Syrie) de la chanson éponyme du duo Catherine Vincent[28].
  • Heropolis (50'), 2009. Vidéo performance tournée à Istanbul (Turquie) et jouée par le collectif Territoire3 au Labobox (Friche Belle de Mai) à Marseille[29].
  • Maurituri (45'), 2008. Vidéo performance tournée en Mauritanie, sélectionnée par le festival d'art vidéo Les Instants Vidéo et jouée notamment par le collectif Territoire3 à la Cartonnerie (Friche Belle de Mai)[30].
  • Ville contre Nature (25'), 2006. Vidéo performance créée au Le Pavillon Noir pour le festival du film d’architecture et d’urbanisme Images de ville[31].
  • Plan masse (15'), 2006. Vidéo sélectionnée et projetée par le festival d'art vidéo Les Instants Vidéo[32].

Livres multimedia hors commerce téléchargeables gratuitement sur Internet[modifier | modifier le code]

  • Territoire3, no 4, Amour?, revue multimedia, 2016. Avec la participation de Audrey Pannuti, Brigitte Guedj, Clara Gervais, Denis Viougeas, Domi Rampal, Frédéric Pauvarel, Fanette Paillard, Guillaume Guéraud, Guy Robert, Jean-Marc Hérouin, Jean-François Paillard, Jean-Pierre Ostende, Laurent Margantin, Loïc Beillet, Marion Rampal, Michimau, Mustafa Taj-aldin Almusa, Nadim el Malki, Ninon Paillard, Philippe Annocque, Ramzi Choukair, Thierry Sauvage[33].
  • NOOON, coll. Libelle, no 12, 2016[34].
  • Etrange liberté, coll. Libelle, no 11, 2015[35].
  • Syrie, t.2 (Hama, Apamée, Ebla, Palmyre), portfolio, coll. Libelle, no 9, 2010[36],[37].
  • Syrie, t.1 (Alep, Damas), portfolio, coll. Libelle, no 8, 2010[38].
  • Les mystères de l’Homme, tome 1, coll. Libelle, no 7, 2013, ouvrage illustré (photographies) par l’auteur[39].
  • Ainsi, coll. Libelle, no 6, 2009, ouvrage illustré (photographies) par l’auteur[40].
  • Mon ami Schümi de Basel, coll. Libelle, no 5, 2009, ouvrage illustré (photographies) par l’auteur[41].
  • Plan masse, coll. Libelle, no 4, 2003-2005, ouvrage illustré (photographies et collages) par l’auteur[42].
  • Pour en finir avec la décennie passée, coll. Libelle, no 2, 2010, ouvrage illustré (photographies) par l’auteur[43].
  • Pour en finir avec le jugement de l’économie, coll. Libelle, no 1, 2008[44].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Interview de l'auteur par Gaëlle Perret dans la revue Écrits...vains en octobre 2001
  2. Les univers ravageurs d'Animos®, article dans la Dépêche du midi du 14 juin 2000
  3. Les romanciers en colère, article de Didier Jacob dans Le Nouvel Observateur du 25 mai 2000
  4. Résumé d'une étude d'Animos® de Christina Bertelmann Université de la Ruhr à Bochum
  5. Excessif et singulier, le premier roman de J.-F. P. plonge son lecteur dans un univers d'autant plus surprenant qu'il est le produit d'un imaginaire romanesque inédit, arrimé à un discours politique plus familier qu'ainsi il renouvelle. (...) Maus, d'Art Spiegelman, paraît alors la référence la plus directe à ce monde transformé en immense camp de concentration, où toute possibilité de fuir est devenue vaine et où la violence le dispute à la cruauté la plus vile. (...) L'évocation deviendrait vite répétitive si l'équilibre du livre ne reposait pas sur une construction remarquable, faite d'entrelacement des temps, de récits d'enfance enchâssés dans les discours altérés des survivants du businessland. On se rend compte alors que ce qui aurait pu n'être qu'une énième description de régime totalitaire existant s'élabore en fait comme la sombre prémonition d'un monde où les règles de l'entreprise sont devenues les lois, où les jeux vidéo et autres armes fatales sont la seule réalité, Tiphaine Samoyault, Les Inrockuptibles, 9/15 mai 2000.
  6. J.-F. P. bouscule la syntaxe. Il entortille les onomatopées vociférées par une jeunesse en mal de reconnaissance aux performances discursives d'un auteur cultivé. On ne distingue pourtant pas l'artifice qui collerait de façon acrobatique des langages différents. C'est un cri d'alerte où, tel le rap, se mêlent la brutalité tendre du témoin et la sensibilité meurtrie des victimes, Hugo Marsan, Le Monde, 2 juin 2000.
  7. Une histoire inracontable, et que l'on n'a pas intérêt (...) à raconter. Pour ménager la surprise? Il en vient une à chaque ligne, Claude Mourthé, Le Magazine Littéraire, mai 2000.
  8. Un premier roman ambitieux et noir comme les plumes du vautour, Philippe di Folco, Nova Magazine, juillet-août 2000.
  9. Animos® est aussi une critique sociale de notre monde occidental, structuré en ghettos, soumis aux joies de la consommation et aux dures lois de la production, Libération Champagne, mai 2000.
  10. Un auteur débarrassé du fatras magique de l'heroïc-fantasy ou scientiste de la SF et pour qui, dans la lignée de Pierre Bordage (Les Fables de l'humpur), parler de demain est avant tout un moyen de réfléchir à aujourd'hui, Technikart, no 41.
  11. La liste du prix Wepler 2003
  12. Une recension d'Un monde cadeau dans Libération
  13. Une critique du Blogueur et spécialiste du post-exotisme Patrick Rebollar
  14. Écrire le travail aujourd'hui, une étude de Frédéric Saenen dans la revue Littéraire Jibrile
  15. Le cul au bord de la chaise ou les positions instables du lecteur Un article de l'écrivain Fabienne Swiatly pour la revue littéraire remue.net
  16. Interview de Fabienne Swiatly à propos de Pique-nique dans ma tête
  17. Une critique du blogueur et écrivain Philippe Annocque
  18. Zone de lecture prioritaire, article de Frédéric Saenen pour la revue Salon littéraire
  19. Interview de Béatrice Cady pour la Radio Suisse Romande (émission Entre les Lignes)
  20. Site de Jean-Marc Hérouin
  21. Site de Marion Rampal
  22. Site de l'auteur
  23. Une critique de Un roman d'épouvante par l'écrivain et blogueur Laurent Margantin
  24. Une critique de Un roman d'épouvante par Christine Jeanney sur le site littéraire Lignes e-lignes
  25. L'univers graphique du roman Animos®. Un pavé de plus de 350 pages de collages ans l'esprit des pochettes et affiches de concerts des débuts du punk et du hardcore, asséné comme un coup de poing dans la gueule du politically correct. (...) Nos fantasmes décortiqués et la société du spectacle passée à la moulinette d'un décapant recueil post-situ qui n'aurait d'égal que les Rêves du 20e siècle du tandem Guy Peellaert/Nik Cohn, Philippe Robert, l'Affiche, mai 2000.
  26. On risque d'en avoir besoin, du Guide du 21e siècle !, Willem, Libération du 6 avril 2000.
  27. Notice de la vidéo Cannes sur le site Les Instants vidéo
  28. Lien Youtube du clip "El Wade" par Catherine Vincent
  29. Lien Youtube de la vidéo-performance Heropolis
  30. Notice de la vidéo Maurituri sur le site des Instants vidéo : Un homme tente d’échapper à sa condition en passant la frontière qui le sépare de la forteresse de l’Euroland. Mais ce qui l’attend de l’autre côté est une société qui a bâti d’autres murs pour le plus grand profit de la société marchande : grilles entourant les espaces résidentiels, zones d’exclusion interdites aux pauvres ou parois mentales élevées entre les hommes…
  31. Site du festival Images de Ville
  32. Notice de la vidéo Plan masse sur le site des Instants vidéo : Imaginons-nous projetés dans un monde à l’urbanisme façonné par l’exclusion, la ségrégation et l’obsession sécuritaire... et découvrons combien ce monde à peine anticipé ressemble au nôtre...
  33. Numéro 4 de la revue Territoire3
  34. Accès à NOOON, coll. Libelle no 12
  35. Accès à Etrange liberté, coll. Libelle no 11
  36. Accès à Syrie, t. 2, Hama, Ebla, Palmyre, coll. Libelle no 9
  37. Accès au poème-vidéo Nous autres réalisé en 2010 à Palmyre
  38. Accès à Syrie, t.1, Alep, Damas, coll. Libelle no 8
  39. Accès à Les mystères de l’Homme, t.1, coll. Libelle no 7
  40. Accès à Ainsi, coll. Libelle no 6
  41. Accès à Mon ami Schümi de Basel, coll. Libelle no 5
  42. Accès à Plan masse, coll. Libelle no 4
  43. Accès à Pour en finir avec la décennie passée, coll. Libelle no 2
  44. Accès à Pour en finir avec le jugement de l’économie, coll. Libelle no 1

Liens externes[modifier | modifier le code]