Jean-François Novelli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

[[ vignette ]]

Jean-François Novelli
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Conservatoire national supérieur de musique et de danse (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Autres informations
Tessiture
Distinctions
Concours général, Sorbonne, CNSMDP

Jean-François Novelli est un ténor français né à Fontainebleau.

Parcours[modifier | modifier le code]

Titulaire d'une maîtrise de musicologie en Sorbonne, lauréat du concours général et premier prix de flûte à bec, Jean-François Novelli se tourne vers le chant. Il obtient son diplôme du Conservatoire national supérieur de musique de Paris après avoir reçu les enseignements d'A-M Bondi, Rachel Yakar, Christiane Patard et est immédiatement admis en 3e cycle.

Remarqué, il fait partie des jeunes talents Adami. Passionné par la musique baroque, il remporte le 1er prix du concours Sinfonia avec Patricia Petibon et l'ensemble Amarillis (jury présidé par Gustav Leonhardt).

Il collabore avec les principales formations françaises spécialisées dans les répertoires des XVII et XVIIIe siècles : il Seminario Musicale, Les Arts Florissants, les Talens Lyriques, le Concert Spirituel, le Poème harmonique, les Éléments, l'Ensemble Jacques Moderne, les Paladins etc.

Il est le co-fondateur de l'ensemble des Lunaisiens, puis se retire après 10 ans de beaux projets pour se tourner vers des projets plus personnels. Il intègre également l'agence RSB artists menée par Reda Sidi-Boumedine dans laquelle il est toujours.

Tout en continuant ses activités de chanteur dit classique: baroque, opéra, récital, Il propose également des projets de "presqueseulenscène" mêlant musique, théâtre et humour:

Croustilleux La Fontaine, contes licencieux de Jean de La Fontaine mis en musique par Antoine Sahler et mis en scène par Juliette.

récemment: Ma vie de ténor, une fable sur l'égo du chanteur d'après le texte d'Hector Berlioz tiré des soirées de l'orchestre: révolution d'un ténor, mis en scène par Olivier Broche.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Armida abbandonata de Jommelli
  • Motets de Danielis et Motets de Leo sous la direction de Christophe Rousset
  • Marc-Antoine Charpentier, Trois Histoires sacrées, Mors Saülis et Jonathae H.403, Sacrificium Abrahae H.402, Dialogus inter angelum et pastores H.406, Il Seminario Musicale, dir. Gérard Lesne. CD Astrée Naïve 2000/2001. "choc" du Monde de la Musique, ffff de Télérama)
  • Les quatre saisons de Boismortier avec les festes Vénitiennes
  • Amour et Mascarade autour de Purcell, avec Patricia Petibon et l'ensemble Amarillis[1].
  • Marc Antoine Charpentier (1673-1704) – Molière : Hommage pastoral au Roi Soleil et autres grivoiseries avec Cassandre Berthon et Valérie Gabail (sopranos), Robert Getchell (haute-contre à la française), Jean-Baptiste Dumora (basse taille) et l'ensemble Amarillis[2]. CD Ambroisie 2004.
  • Grands motets de Dumont avec le Ricercar Consort de Philippe Pierlot
  • Œuvres de Berlioz avec Jérôme Correas et Arthur Schoonderwoerd
  • Nova Metamorphosis : un programme autour de Monteverdi et un programme Boesset avec le Poème harmonique
  • Jephté de Carissimi sous la direction de Joel Suhubiette avec l'ensemble Les Éléments
  • Un programme Carrissimi avec Les Paladins de Jérôme Correas
  • Marc-Antoine Charpentier, Judith sive Bethulia liberata H 391, Le Massacre des innocents H 411, Les Pages, les Chantres & les Symphonistes du Centre de Musique baroque de Versailles, dir. Olivier Schneebelli. CD K617 2012.
  • Tirannique Empire..., cantates de Jean-Baptiste Stuck avec l'ensemble Les Lunaisiens
  • FRANCE 1789, Révolte en musique d'un sans-culotte et d'un royaliste avec l'ensemble Les Lunaisiens
  • 3 révolutions avec les Lunaisiens et Isabelle Druet.
  • Silentium disque récital motets pour taille avec l'ensemble Sébastien de Brossard dirigé par Fabien Armengaud

Notes et références[modifier | modifier le code]