Jean-François Fournier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fournier.
Jean-François Fournier
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités

Jean-François Fournier, né le à Saint-Maurice, est un journaliste et écrivain valaisan. Il était rédacteur en chef du quotidien valaisan Le Nouvelliste, jusqu'en octobre 2013. Il a dirigé ensuite la mythique Revue Automobile, plus vieux journal automobile européen. Puis administré le Théâtre du Baladin et officié comme Délégué culturel de la commune de Savièse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après un baccalauréat philosophie-lettres anciennes à l'Académie de Grenoble, il fréquente l'Université de Fribourg puis, il décide de se consacrer au journalisme, et fréquente le Centre romand de formation des journalistes. Il travaille pour la presse écrite: le Journal de Genève, Le Nouveau Quotidien, Le Matin Dimanche, Le Matin, L'Hebdo, comme pour la télévision et la radio, avant de s'installer au Canada.

Premier Prix de poésie de l'Association valaisanne des écrivains en 1983, il reçoit en 1988 le Prix de journalisme du Conseil de l'Europe et, en 1998, le canton du Valais lui décerne le Prix d'encouragement pour l'ensemble de sa production littéraire.

Publications[modifier | modifier le code]

Tantôt romancier, dramaturge, poète ou biographe, il compte à son actif un nombre considérable de titres, de recueils de poèmes, sept romans "Alcools de Vienne", "Jacques, fils du tonnerre", "Triptyque", "La Nuit qui tua Juan Don", "Acqua Alta", "Le Chien", "Le Village aux trente cercueils", un drame lyrique "Don Maifisto",ainsi qu'une grande étude sur le peintre Egon Schiele.

  • Alcools de Vienne (roman), L'Âge d'Homme, Lausanne, 1989
  • Jacques, fils du tonnerre (roman), L'Âge d'Homme, Lausanne, 1994
  • Triptyque (roman), Ed. l'Hexagone, Montréal, 1998
  • Acqua alta (roman), L'Âge d'Homme, Lausanne, 2000
  • La nuit qui tua Juan Don (roman), L'Âge d'Homme, Lausanne, 2002
  • Par-dessus le vide (poésie), Ed. La Matze, Sion, 1987
  • Expo.02 : c'est ça, la Suisse ? (collectif, critique d'art), L'Âge d'Homme, Lausanne, 2002
  • Egon Schiele ou la décadence de Vienne, 1890-1918 (biographie), Ed. Jean-Claude Lattès, Paris, 1992
  • Jacques Villeneuve : au nom du père et du fils (biographie), Ed. Chronosports, Saint-Barthélémy, 1996
  • Librairie, corps et âmes (collectif), Ed. Vinci, Paris, 1993
  • Ligne de métro (collectif), L'Hexagone et VLB éditeur, Montréal, 2002
  • Souviens-toi, Nendaz : promenades d'écrivains (collectif), Ed. IGN, Nendaz, 2003
  • Don Maifisto (théâtre lyrique, hommage au poète Lenau, avec une musique de scène originale du compositeur suisse Henri-Louis Matter), Ed. Vinci, Paris, 1993.
  • Jérôme Rudin: Peindre, c'est tout, éditions Xénia, 2011.
  • En 2015, création, avec l'éditeur Slobodan Despot, de la lettre d'information numérique Antipresse[1],[2].
  • Raphy Knupfer, catalogue d'exposition, 2015
  • Treize (collectif), éditions Versus, 2016.
  • Le Chien (roman), éditions Xénia, 2017.
  • Le Village aux trente cercueils (roman), éditions Xénia, 2018

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]