Jean-François Favre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean-François Favre
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Peintre, miniaturiste
Élève

Jean-François Favre[1], né à Genève le et mort dans la même ville le est un artiste genevois, peintre et miniaturiste.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il étudie le dessin auprès de Jacques Saint-Ours (le père du peintre Jean-Pierre Saint-Ours) et la peinture sur email avec Marc-Théodore Bourrit[2]. Élisabeth Terroux et Jean-Rodolphe Gautier sont ses élèves.

En 1772 il part à Paris et travaille dans l’atelier du miniaturiste genevois Charles-Louis Loehr. Il y rencontre Jacques Thouron avec qui il s’associe en 1775 pour peindre des émaux décoratifs. Il suit des cours à l’Académie royale de peinture et de sculpture.

Collections publiques[modifier | modifier le code]

Expositions[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Brun, Carl. - Dictionnaire des artistes suisses. - Frauenfeld : Huber, 1905-1917. - Vol. 1, p. 445
  • Thieme-Becker. - Allgemeines Lexikon der bildenden Künstler. - Leipzig : W. Engelmann : [puis] E. A. Seemann, 1907-1950. - Vol. 11, p. 311-312
  • Clouzot, Henri. - Dictionnaire des miniaturistes sur émail. - Paris : A. Morancé, 1924, p. 78
  • Clouzot, Henri. - La miniature sur émail en France. - Paris : A. Morancé, [1928], p. 139-140
  • Miniatures and enamels from the D. David-Weill collection. - Paris : Les Beaux-Arts, 1957, p. 122-123
  • Schneeberger, Pierre-Francis. - Les peintres sur émail genevois au XVIIe et au XVIIIe siècle. Dans: Genava, t. 6(1958), fasc. 2/3, p. 168-173[6]
  • Schidlof, Leo R. - La miniature en Europe : aux 16e, 17e, 18e et 19e siècles. - Graz : Akademische Druck- u. Verlagsanstalt, 1964. - Vol. 1, p. 257
  • Dictionnaire biographique de l'art suisse. - Zürich : Verlag Neue Zürcher Zeitung, 1998. - Vol. 1, p. 313
  • Bénézit, Emmanuel. - Dictionnaire critique et documentaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs de tous les temps et de tous les pays. - Paris : Gründ, 1999. - Vol. 5, p. 337
  • 100 ans de miniatures suisses, 1780-1880. - Lausanne : Musée historique ; Genève : Slatkine, 1999, p. 57-59, 66-68
  • Lemoine-Bouchard, Nathalie. - Les peintres en miniature actifs en France : 1650-1850. - Paris : Les Editions de l'Amateur, 2008. - p. 231
  • Artistes à Genève : de 1400 à nos jours. - Genève : L'APAGe : Notari, 2010, p. 210-211
  • Oxford Art Online[7]
  • (de) Allgemeines Künstlerlexikon (Internationale Künstlerdatenbank online)

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Certains documents mentionnent le prénom de Jean-Baptiste ou de François
  2. Clouzot, Henri. - L'école genevoise de peinture sur émail. Dans: La Renaissance de l'art français et des industries de luxe. - Paris. - Année 2(1919), no 3, p. 108
  3. https://collections.vam.ac.uk/item/O157960/miniature-favre-jean-francois/
  4. Clouzot, Henri. - Les maîtres de la miniature sur émail au Musée Galliera. Dans: Gazette des beaux-arts. - Paris. - Année 65(1923), t. 8, p. 58
  5. An Exhibition of Important 18th Century & Early 19th Century Miniatures and Enamels
  6. https://www.e-periodica.ch/digbib/view?pid=gen-001:1958:6#82
  7. http://www.oxfordartonline.com/benezit/view/10.1093/benz/9780199773787.001.0001/acref-9780199773787-e-00062217?rskey=AZatpO&result=1