Jean-François Chabas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jean-François Chabas
Description de cette image, également commentée ci-après
J.-F. Chabas en Australie en 2016.
Naissance
Neuilly-sur-Seine (France)
Activité principale
Distinctions
Prix Tam-Tam, 1998
Grand Prix des Jeunes Lecteurs de la PEEP, 1999
Prix Sorcières, 2003
Prix Bernard Versele (Belgique), 2000 et 2007
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Œuvres principales

  • Les secrets de Faith Green (1998)
  • Aurélien Malte (2001)
  • L'eau verte (2005)
  • L'arbre et le fruit (2016)

Jean-François Chabas, né le à Neuilly-sur-Seine, est un écrivain français, principalement de littérature pour la jeunesse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean-François Chabas est un écrivain français né le 17 juin 1967 à Neuilly-sur-Seine[1].

Il vit successivement à Paris, à Chamonix, au Pays basque, en Vendée, à Marseille, avant de s'installer dans la Drôme[2],[3][source insuffisante].

Grand voyageur, spécialisé dans les romans à base ethnologique[4], il va puiser sa documentation dans les pays lointains. (Australie[5], Hawaï[6][source insuffisante], Nouvelle-Zélande…)[7][source insuffisante],[8][source insuffisante].

En 1995 il écrit son premier roman, Une moitié de wasicun (prix Amerigo-Vespucci Jeunesse au Festival international de géographie[9] de Saint- Dié-des-Vogues 1996).

Jean-François Chabas publie dans un premier temps plusieurs ouvrages dans la collection "Romans" chez Casterman, dont Les secrets de Faith Green, qui obtient de nombreux prix, parmi lesquels : Le Tam-Tam[10], le grand prix de la PEEP[11], le prix Bernard Versele (Belgique) et le prix Chronos[12] (Suisse).

Avec Le Livre de poche Jeunesse, (années 2000), il signe quatre romans : La Guerre des plaines bleues, Txontxongilo, Camille la Louve et Aurélien Malte, régulièrement étudié dans le cadre scolaire depuis vingt ans sur le thème de la littérature épistolaire[13].

Il obtient le prix Sorcières[14] pour Le Père tire-bras en 2003 chez Thierry Magnier.

L'École des loisirs publie ensuite plusieurs dizaines de ses romans (à partir de 2004), qui remportent entre autres le prix de la télévision Suisse [15] (La Charme), le prix de la Nouvelle Revue pédagogique (Prières), et le prix Versele [16](L'eau verte).

En parallèle, Jean-François Chabas publie 10 albums chez Casterman, Magnard, et Albin Michel, illustrés par Thomas Baas, Hervé Blondon, David Sala, Joanna Concejo et Marie Desbons.

En 2016 sort chez Gallimard L’arbre et le fruit, roman traitant de la violence familiale - un sujet qui lui tient à cœur[17],[18] -, salué par la critique[19],[20]. La loi du phajaan, en 2017, chez Didier Jeunesse, dénonce les tortures dont sont victimes les éléphants captifs en Asie du Sud-Est [21],[22]. Entre 2017 et 2020, la série Les Chroniques de Zi, en cinq tomes, chez Nathan, aborde la fantasy.

Conjointement à son travail pour la jeunesse, Jean-François Chabas, en littérature générale, publie Les Violettes (2004), Les Ivresses (2009), et Le don de Skullars Newton (2020), tous chez Calmann-Lévy.

Entre 1995 et 2020 Jean-François Chabas a écrit plus de 80 livres[23][source insuffisante],[24].

Plusieurs de ses romans figurent dans les listes de référence du Ministère de l'Éducation nationale (France), en cycle 2, en cycle 3, et en cycle 4[25].

Ses romans, nouvelles et albums sont traduits en plus de douze langues (Russe, coréen, turc, chinois, italien, catalan, anglais, grec, allemand, néerlandais, espagnol, portugais brésilien, et en braille[26] pour les non-voyants.)[27].

Depuis avril 2018, le texte de son album Folle saisons est adapté à l'opéra[28].

Selon La revue des livres pour enfants qui lui consacre un dossier dans la revue no 271[4], "L'œuvre de J.F. Chabas est porteuse d'un message profondément humaniste où les personnages, malgré les contraintes, les souffrances, les humiliations, la déchéance, poursuivent leur combat pour leur liberté en refusant les cadres institutionnels."

Œuvres[modifier | modifier le code]

Années 1990[modifier | modifier le code]

Années 2000[modifier | modifier le code]

Années 2010[modifier | modifier le code]

Années 2020[modifier | modifier le code]

  • Le don de Skullars Newton, Calmann-Lévy, 2020, 378 p., 23,5 x 15,3 cm (ISBN 9782702165461)
  • Les Chroniques de Zi, livre 5: Chuluun, (ill. GuillaumeMorellec), Paris, Nathan, 2020, 336 p., 14,1 x 21,1 cm (ISBN 2092583069)

Principaux prix et distinctions[modifier | modifier le code]

(Liste non exhaustive, classée par ordre d'années croissantes)

  • 1996 : Prix Amerigo-Vespucci Jeunesse pour Une moitié de Wasicun[9] ;
  • 1998 : Prix Tatoulu pour Barbak l’étrangleur[31] ;
  • 1998 : Prix Tam-Tam pour Les Secrets de Faith Green, illustré par Christophe Blain[10] ;
  • 1999 : Grand Prix des Jeunes Lecteurs de la PEEP pour Les Secrets de Faith Green[11] ;
  • 1999 : Prix Roman historique de Poitiers pour Les secrets de Faith Green[32] ;
  • 1999 : Prix des Incorruptibles pour Les secrets de Faith Green[32] ;
  • 2000 : Prix Chronos (Suisse) pour Les Secrets de Faith Green[12] ;
  • 2000 : Prix Bernard Versele (Belgique) pour Les secrets de Faith Green ;
  • 2003 : Prix Sorcières, catégorie Premières lectures, pour Le Père tire-bras[14] ;
  • 2006 : Prix de la Télévision Suisse TSR pour La Charme[33] ;
  • 2007 : Prix Bernard Versele (Belgique) pour L’eau verte[34] ;
  • 2009 : Prix NRP de littérature jeunesse pour Prières ;
  • 2012 : Prix Chrétien de Troyes pour Le Bonheur prisonnier, avec David Sala[35] ;
  • 2017 : Prix Imaginales des écoliers pour Le Lutin du cabinet noir[36].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Chabas (lire en ligne)
  2. « Editions Thierry Magnier », sur www.editions-thierry-magnier.com (consulté le 10 mars 2020)
  3. « Jean-François Chabas », sur www.livredepoche.com, (consulté le 13 mars 2020)
  4. a et b Annick Lorant-Jolly (dir.) et Colette Broutin, no 271 : Autour de quatre romanciers : Jean-François Chabas. Personnages en quête d’humanité…, Paris, La Joie par les livres, , 172 p., 18,5 × 25 cm (ISBN 978-2-35494-050-8, présentation en ligne, lire en ligne [PDF]).
  5. (en) Satria Dyer - Darmawan, « French author writing about aboriginals », Centralian Advocate,‎ , p. 14 (lire en ligne)
  6. Jean-François Chabas, La rivière de satin, Paris, Didier Jeunesse, , 192 p. (ISBN 978-2-278-09166-9, lire en ligne), page 5 et 4e de couverture (biographie de l'éditeur)
  7. Calmann-Lévy, « Biographie de Jean-François Chabas », sur Calmann-Lévy (consulté le 14 février 2020)
  8. « Australie 2019 », sur Jean-françois Chabas (consulté le 14 février 2020)
  9. a et b Prix Amerigo-Vespucci Jeunesse, sur ÉcriVosges
  10. a et b Lauréats du Prix Tam-Tam, site ricochet-jeunes.org.
  11. a et b Lauréats du Grand Prix des jeunes lecteurs de la PEEP, site ricochet-jeunes.org.
  12. a et b Lauréats du Prix Chronos, site ricochet-jeunes.org.
  13. « Argos », sur www.educ-revues.fr (consulté le 10 mars 2020)
  14. a et b Lauréats du Prix Sorcières, site ricochet-jeunes.org.
  15. « "Prix TSR du roman et Prix TSR littérature ados, les vainqueurs au salon du livre de Genève" - Vidéo », sur Play RTS (consulté le 18 février 2020)
  16. « Les lauréats du Prix Bernard Versele 2007 | Art et culture » (consulté le 19 février 2020)
  17. Anne-Flore HERVÉ, « Jean-François Chabas veut prévenir les ados », sur Ouest-France.fr, (consulté le 21 février 2020)
  18. « Violences familiales : des mots sur les maux », sur Littérature jeunesse - Allonz'Enfants est un blog de découverte de livres pour enfants (Titre réglages), (consulté le 21 février 2020)
  19. « L'arbre et le fruit », sur www.ricochet-jeunes.org (consulté le 21 février 2020)
  20. Natacha Lefauconnier, « Quand papa bat maman : "L'Arbre et le Fruit", un roman sur les violences faites aux femmes », sur trendy.letudiant.fr, (consulté le 22 février 2020)
  21. R.Botte, « La relation entre un animal et son maître. La Loi du Phajaan. », Mon Quotidien,‎ 28 /09/2017, p.5
  22. « La Loi du Phajaan, Jean-François Chabas - PAGE », sur www.pagedeslibraires.fr (consulté le 23 février 2020)
  23. « BIOGRAPHIE », sur Jean-françois Chabas (consulté le 19 février 2020)
  24. « La charte des auteurs & des illustrateurs », sur repertoire.la-charte.fr (consulté le 12 mars 2020)
  25. « Lectures à l'École : des listes de référence », sur eduscol.education.fr, (consulté le 19 décembre 2019).
  26. « Les secrets de Faith Green », sur Bibliothèque en ligne de la Ligue Braille (consulté le 8 mars 2020)
  27. « Résultats pour 'Jean-François Chabas' [WorldCat.org] », sur www.worldcat.org (consulté le 12 mars 2020)
  28. « Folles Saisons - Jean-François Chabas », sur Théatre de la vallée, (consulté le 8 mars 2020)
  29. Festival des Nuits noires : J.-F. Chabas, prix du roman noir collégien, publié le sur le site de La Montagne (consulté le ).
  30. Les fictions sélectionnées au Coup de Cœur jeunesse 2018, publié le sur le site du Collège André Malraux (académie de Versailles) (consulté le ).
  31. « Casterman - Barbak l'Étrangleur », sur Casterman (consulté le 11 mars 2020)
  32. a et b « Casterman - Les secrets de Faith Green », sur Casterman (consulté le 11 mars 2020)
  33. « Le Prix RTS Littérature Ados », sur rts.ch (consulté le 11 mars 2020)
  34. Louise Turgeon, « Les lauréats du Prix Bernard Versele 2007 », sur culture.planete.qc.ca, (consulté le 20 décembre 2019).
  35. Lauréats du Prix Chrétien de Troyes, site ricochet-jeunes.org.
  36. Lauréat 2016 du Prix Imaginales des écoliers, site officiel.

Liens externes[modifier | modifier le code]