Jean-François Aubert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean-François Aubert
Jean-François Aubert 1986.jpg
Fonctions
Conseiller aux États
-
Conseiller national suisse
-
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (88 ans)
PeseuxVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Parti politique

Jean-François Aubert, né le à Peseux, est un juriste et une personnalité politique suisse, membre du parti libéral.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il étudie le droit aux universités de Neuchâtel, Tübingen, Paris et Michigan. Docteur en droit en 1955, il devient professeur de droit constitutionnel à l’université de Neuchâtel en 1956, puis également à celle de Genève. Il publie un Traité de droit constitutionnel suisse en 1967 qui a fait l’objet de plusieurs mises à jour.

Il est conseiller général à Corcelles-Cormondrèche dès 1957, député au Grand Conseil du canton de Neuchâtel de 1961 à 1973. En 1971, il est élu conseiller national puis, huit ans plus tard, au Conseil des États. Selon le journal Le Temps [1], il a démissionné du Parti libéral en novembre 2005 en raison du rapprochement de ce parti avec l'UDC. Il est l’un des rares parlementaires suisses à s’exprimer sans note.

Il a contribué de façon majeure, avec Pascal Mahon, à l'élaboration de la Constitution neuchâteloise entrée en vigueur en 2000.

Publications[modifier | modifier le code]

L’ouvrage « De la Constitution : études en l’honneur de Jean-François Aubert », Helbing & Lichtenhahn, Bâle, 1996, (ISBN 3-7190-1495-9), contient la liste de toutes ses publications. On retiendra surtout :

  • Petite histoire constitutionnelle de la Suisse, Ed. Francke, Berne, 1974
  • Exposé des institutions politique de la Suisse à partir de quelques affaires controversées, Ed. Payot Lausanne, 1983, (ISBN 2-601-00010-4)
  • Traité de droit constitutionnel suisse, Ed. Ides et Calendes, Neuchâtel 1967 (2 vol.) et 1982 (supplément), remis à jour en allemand comme Bundesstaatsrecht der Schweiz, Basel/Frankfurt a.M. 1991/1995
  • L'Assemblée fédérale suisse, Helbing & Lichtenhahn, Bâle, 1998, (ISBN 3-7190-1744-3)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Notices et portraits des membres de l'Assemblée fédérale, 1986.

Liens externes[modifier | modifier le code]