Jean-Denys Choulet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Choulet.
Jean-Denys Choulet
Image illustrative de l'article Jean-Denys Choulet
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance (59 ans)
Besançon (Doubs)
Situation en club
Club actuel Drapeau : France Élan sportif chalonnais
Saison Club
Carrière d’entraîneur
Avant 1990
1989-1990
1990-1992
1992-1994
1995-1996
1996-2000
2000-2011
2012-2013
2013-
Vesontio (assistant)
Vesontio
Mulhouse (féminines)
Vrigne-aux-Bois
Châlons-en-Champagne
Gravelines
Roanne
Al Mouttahed Tripoli (en)
Chalon-sur-Saône

* Points marqués dans chaque club dans le cadre de la saison régulière du championnat national.

Jean-Denys Choulet, né le à Besançon (Doubs), est un entraîneur français de basket-ball. Il parvient au cours de sa carrière à remporter à deux reprises le Championnat de France, une première fois en 2007 avec Roanne, une seconde fois en 2017 avec Chalon-sur-Saône.

Biographie[modifier | modifier le code]

D'origine franc-comtoise, la carrière de son père lui fait parcourir le monde durant sa jeunesse, dont des séjours au Portugal et au Mexique. Cette jeunesse passée à l'étranger lui fait découvrir le basket-ball, mais est également un excellent entraînement pour l'apprentissage des langues étrangères : c'est ainsi qu'il parle couramment l'anglais et l'espagnol, comprend le portugais et l'italien, qualités qui sont un réel avantage dans sa profession actuelle.

Revenu en France, il se destine à la carrière de professeur de sport. C'est un peu par hasard qu'il rejoint un club de basket-ball à Besançon, franchissant les paliers pour évoluer finalement en Nationale 4.

Dès l'âge de 26 ans, il occupe un poste d'entraîneur, d'abord chez les jeunes, puis l'équipe féminine en Nationale 2. Il occupe alors le poste d'entraîneur au club de Vesontio, succédant au poste à Charlie Auffray dont il occupait le poste d'assistant la saison précédente.

Le club déposant son bilan, il rejoint la Nationale 1 A au club de l’équipe féminine Mulhouse, club qui vient d'accéder à l'élite. Mais un nouveau dépôt de bilan interrompt ce contrat en cours de la saison suivante.

Il rejoint alors un club de Nationale 2, Vrigne-aux-Bois, qu'il aide à rejoindre la Pro B mais un nouveau dépôt de bilan est au bout de l'aventure. Châlons-en-Champagne, alors en Pro B, le signe aussitôt mais l'expérience n'est pas concluante. Il rejoint alors Dunkerque dans une période de vaches maigres pour le club qui doit éponger les déficits du passé. Malgré un faible budget, il réussit toutefois à maintenir le club en Pro A. Lassé de ses conditions, il annonce en cours de saison 1999-2000 sa décision d'arrêter à la fin de la saison.

Il est ensuite recruté à Roanne par le club de la Chorale en Pro B. Sous sa direction le club accède à l'élite en 2002.

La saison 2006-2007 est la saison de tous les succès pour le club et son entraîneur. Le club remporte tout d'abord la Semaine des As puis confirme en remportant le championnat de France en battant Nancy par 81 à 74. Jean-Denys Choulet est pour sa part nommé entraîneur de l'année.

Il est démis (mis à pied) de ses fonctions d'entraineur le 15 novembre 2011, après 11 années sur le banc[1]. Au mois d'août, il trouve un accord avec les dirigeants du club libanais d'Al Mouttahed Tripoli, pour l'entraîner une saison[2]. Courtisé par le Limoges CSP cela ne se fera pas. Le 29 octobre 2013, il est nommé entraîneur de Chalon-sur-Saône en remplacement de Mickaël Hay licencié deux jours plus tôt[3]. Il permet au club de disputer les playoffs en se classant 8e lors des saisons 2013-2014 et 2014-2015, éliminé en quart de final les deux fois. En fin de contrat en 2016, il prolonge de deux ans son contrat avec le club chalonnais, le 10 février 2016, ce qui l'amène a un nouveau contrat jusqu'en 2018[4]. Il remporte son deuxième titre de champion de France avec l'Élan Chalon en 2017.

Clubs[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Equipe[modifier | modifier le code]

Individuel[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Roanne se sépare de Choulet », sur L'Équipe, (consulté le 14 octobre 2012)
  2. « JD Choulet au Liban », sur L'Équipe, (consulté le 14 octobre 2012)
  3. Site d'Infos Chalon, Jean-Denys Choulet est le nouveau coach de l'elan chalon, consulté le 29 octobre 2013.
  4. Le Journal de Saône-et-Loire, édition du 11 février 2016, pages sports, p.  24
  5. L'Équipe, 24 juin 2017, Chalon au septième ciel, p.  20

Liens externes[modifier | modifier le code]

Profil de Jean-Denys Choulet sur le site de la LNB