Jean-Cyril Robin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jean-Cyril Robin
Image dans Infobox.
Jean-Cyril Robin lors du Tour de France 1993
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (52 ans)
LannionVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipes professionnelles
Principales victoires

Jean-Cyril Robin, né le à Lannion, est un coureur cycliste français. Il fut professionnel de 1991 à 2004. Coureur complet, il termina notamment sixième du Tour de France 1998 ainsi que neuvième du Tour d'Italie 1996.

Il a créé une « course cycliste pour aider les malades, atteints de la maladie de Crohn, à garder espoir » : La cyclosportive Jean-Cyril Robin[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean-Cyril Robin remporta pas moins de 26 courses chez les juniors en 1987. Il remporta notamment les championnats de France juniors devant Eddy Seigneur et Philippe Ermenault. Après son service militaire en 1989[2], il dispute sa dernière saison en amateur l'année suivante, gagnant au passage une étape du Tour du Limousin. Ses bon résultats dans les rangs inférieurs laisse présager une carrière riche de succès chez les professionnels.

Coureur complet, "Le petit prince d'Orvault"[3] participa à onze reprises au Tour de France, finissant notamment 6e du classement général en 1998. Il s'illustra deux ans auparavant sur le Tour d'Italie avec une 9e place au général sous le maillot de la Festina, alors que son coéquipier Pascal Hervé endossa cette année-là le maillot rose pour une journée seulement. Sa seconde expérience sur la Grande Boucle se soldera par un abandon lors de la 11e étape, après avoir chuté sérieusement dès la première étape[4]. Il a également été médaillé de bronze aux championnats du monde de cyclisme à Vérone en 1999, au sein d'une échappée composée entre autres de Jan Ullrich et Frank Vandenbroucke. Il met fin à sa carrière à l'issue de la saison 2004, après quatorze années passées au sein de l'élite.

Il est le premier coureur à oser parler d'un "cyclisme à deux vitesses"[5], en référence au combat mené par la Fédération Française de Cyclisme contre les pratiques dopantes, toujours présentes au sein du peloton[6]. Cela lui vaudra les foudres de Lance Armstrong, n'hésitant pas alors par exemple à faire rouler son équipe afin d'annihiler tout chance d'échappée pour le Breton[7], mais également celles du président de l'UCI, Hein Verbruggen [8]. À l'inverse, Daniel Baal, le président de la FFC, n'a pas hésité à lui apporter son soutien, étant lui aussi fermement engagé à lutter contre les pratiques illicites encore courantes dans le peloton.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès amateur[9][modifier | modifier le code]

Palmarès professionnel[10],[11][modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

11 participations

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

3 participations

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

3 participations

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Du 1er janvier 2002 au 30 juin 2002
  2. Du 1er janvier 2002 au 31 décembre 2004

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.jcrobin.org/ La cyclosportive Jean-Cyril Robin
  2. « Ils gagnaient avec panache ! », sur VENTILER.overblog.com (consulté le )
  3. Michel CHEMIN, « Jean-Cyril Robin, sans langue de bois », sur Libération.fr, (consulté le )
  4. Pierre Chany, Tour de France 1993 (livre officiel), France, Presse Sports (groupe l'Équipe), , 120 p. (ISBN 2-7242-5740-5), Pages 20-21
  5. « Vers un " cyclisme à deux vitesses " ? », L'Humanité,‎ (lire en ligne, consulté le )
  6. « Jean-Cyril Robin, sans langue de bois », Libération.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  7. J. Le Marec, F. Maillot et B. Logier, « Étude prospective monocentrique de la prévalence de la carence en vitamine C et de la corrélation avec le phénotype hémorragique dans une population adulte de patients avec une thrombopénie immunologique », La Revue de Médecine Interne, vol. 38,‎ , A150 (ISSN 0248-8663, DOI 10.1016/j.revmed.2017.03.200, lire en ligne, consulté le )
  8. Recueilli par Christophe DELACROIX, « Dopage. Jean-Cyril Robin : « Redéfinir les règles du jeu » », sur Ouest-France.fr, (consulté le )
  9. « Palmarès de Jean-Cyril Robin (Fra) », sur www.memoire-du-cyclisme.eu (consulté le )
  10. (en) Cycling Archives, « Jean-Cyril Robin », sur www.siteducyclisme.net (consulté le )
  11. « Cyclisme sur route - Jean-Cyril Robin (France) », sur www.les-sports.info (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]