Jean-Claude Tissot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jean-Claude Tissot
Illustration.
Jean-Claude Tissot en 2021.
Fonctions
Sénateur français
En fonction depuis le
(6 ans, 6 mois et 19 jours)
Élection 24 septembre 2017
Réélection 24 septembre 2023
Circonscription Loire
Groupe politique SOC
Secrétaire du Sénat
En fonction depuis le
(3 ans, 6 mois et 19 jours)
Président Gérard Larcher
Conseiller municipal de Saint-Marcel-de-Félines
En fonction depuis le
(6 ans, 5 mois et 26 jours)
Maire Frédéric Lafougère
Maire de Saint-Marcel-de-Félines

(7 ans)
Prédécesseur Henri Bernard
Successeur Frédéric Lafougère
Conseiller général de la Loire

(7 ans)
Circonscription Canton de Néronde
Prédécesseur Pascal Clément
Successeur Canton supprimé
Vice-Président de la communauté de communes de Balbigny

(6 ans)
Président de la communauté de communes de Balbigny

(2 ans et 9 mois)
Vice-président de la communauté de communes de Forez-Est

(9 mois)
Biographie
Date de naissance (60 ans)
Nationalité Française
Parti politique PS
Profession Agriculteur

Jean-Claude Tissot, né le , est un homme politique français.

Membre du Parti socialiste, il est sénateur de la Loire depuis 2017 et est maire de Saint-Marcel-de-Félines de 2008 à 2017.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean-Claude Tissot est agriculteur et membre de la Confédération paysanne[1].

En mars 2008, il est élu maire de Saint-Marcel-de-Félines, puis réélu en mars 2014. Il est conseiller général du canton de Néronde de 2008 à 2015[2].

De 2008 à 2014, il occupe la fonction de vice-président de la communauté de communes de Balbigny, avant d'en devenir le président de 2014 à 2017[3].

Durant l'année 2017, Jean-Claude Tissot est également vice-président de la communauté de communes de Forez-Est.

Sénateur de la Loire[modifier | modifier le code]

Le 24 septembre 2017, il est élu sénateur de la Loire[4]. Le , Frédéric Lafougère lui succède à la mairie de Saint-Marcel-de-Félines[5].

En 2021, il est nommé membre titulaire du Conseil supérieur de l'énergie[6].

Depuis 2020, il occupe la fonction de Secrétaire du bureau du Sénat[7].

Le 24 septembre 2023, Jean-Claude Tissot est réélu sénateur pour un nouveau mandat[8].

Mandats[modifier | modifier le code]

Mandat parlementaire[modifier | modifier le code]

Mandats locaux[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Sénatoriales : Jean-Claude Tissot | E-Commune Passion », sur e-communepassion.fr, (consulté le ).
  2. Ministère de l'Intérieur, « Résultats des élections cantonales 2008 », sur mobile.interieur.gouv.fr (consulté le ).
  3. « BANATIC, la base nationale sur l'intercommunalité », sur banatic.interieur.gouv.fr (consulté le ).
  4. « Résultats des élections sénatoriales 2017 », sur interieur.gouv.fr, (consulté le ).
  5. « Frédéric Lafougère succède à Jean-Claude Tissot en tant que maire », Le Progrès,‎ (lire en ligne, consulté le )
  6. « Loire. Le sénateur Jean-Claude Tissot nommé au Conseil supérieur de l’énergie », sur leprogres.fr (consulté le ).
  7. « Composition du Bureau du Sénat », sur Sénat, (consulté le ).
  8. « Sénatoriales : Les Républicains perdent un siège dans la Loire », sur ici, par France Bleu et France 3, (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]