Jean-Claude Pagal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un footballeur image illustrant camerounais
Cet article est une ébauche concernant un footballeur camerounais.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Jean-Claude Pagal
Une illustration sous licence libre serait la bienvenue : importer un ficher.
Biographie
Nationalité Camerounais
Naissance Voir et modifier les données sur Wikidata (51 ans)
Lieu Yaoundé
Poste Défenseur
Parcours senior 1
Saisons Clubs M (B.)
- Flag of France.svg RC Lens 119 (4)
- Flag of France.svg La Roche Vendée Football 26 (0)
- Flag of France.svg AS Saint-Étienne 53 (4)
- Flag of France.svg FC Martigues 27 (1)
- Flag of Mexico.svg Club América 11 (0)
- Flag of Belgium (civil).svg Standard de Liège 7 (1)
- Flag of Belgium (civil).svg Royal FC Sérésien 7 (1)
- Flag of England.svg Carlisle United FC 1 (0)
Flag of the People's Republic of China.svg Chengdu Blades
- Flag of Malta.svg Sliema Wanderers FC 4 (0)
- Flag of Cameroon.svg Tiko United
Sélections en équipe nationale
Années Sélection M (B.)
- Flag of Cameroon.svg Cameroun 17 (1)
1 Matchs de championnat uniquement.
Tout ou partie de ces informations sont extraites de Wikidata.
Cliquer ici pour les compléter.

Jean-Claude Pagal est un footballeur camerounais né le 15 septembre 1964 à Yaoundé. Il était défenseur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Effectuant l'essentiel de sa carrière en France, Jean-Claude Pagal participe avec les Lions Indomptables à l'épopée camerounaise lors de la Coupe du monde de football de 1990. Il ne participe pas à la Coupe du monde de football de 1994 car il est écarté par Henri Michel.

Il était surnommé, lors de ses jeunes années lensoises, "Mobylette", à cause de ses longues chevauchées solitaires.

Il termine sa carrière à Carlisle, où il ne dispute qu'un seul match : le 21 février 1998 contre Gillingham Football Club.

Joueur particulièrement caractériel, il n'hésite pas à faire un bras d'honneur au stade Francis Turcan lors de l'un des grands duels de Division 1 FC Martigues - Olympique de Marseille (1993-1994, 0-3). Le stade était évidemment tout acquis aux olympiens et Jean-Claude Pagal jouait à Martigues. Cet événement précipite son départ au mercato suivant.

Pire encore : furieux de ne pas avoir été sélectionné pour la Coupe du monde 1994, il va agresser son sélectionneur, Henri Michel, à l'aéroport d'Orly où l'équipe est en transit[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Thomas SIMON, « Eux aussi, ils ont pété les plombs ! », sur http://www.lequipe.fr,‎ (consulté le 19 juin 2010)
  2. Statistiques de Jean-Claude Pagal sur footballdatabase.eu