Jean-Claude Margueron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean-Claude Margueron
Description de l'image Jean-Claude Margueron.jpg.
Naissance (83 ans)
Madrid, Espagne
Nationalité Français
Domaines Archéologie
Histoire
Institutions École pratique des hautes études
Renommé pour Urbanisme du Proche-Orient ancien
Distinctions Prix de l'Académie d'architecture de France, catégorie Architecture, Grande médaille d'argent (2007)

Jean-Claude Margueron, né à Madrid, le , est un professeur et archéologue français, spécialisé en archéologie du Proche-Orient ancien

Après sa scolarité au lycée Louis-le-Grand ainsi qu’à l’École alsacienne de Paris, Jean-Claude Margueron obtient l’agrégation d'histoire en 1961[1], puis soutient en 1978 un doctorat d'État consacré aux Recherches sur les palais mésopotamiens de l’âge du bronze[2]. Il a enseigné, notamment à l’École pratique des hautes études tout en menant des recherches archéologiques à Larsa (1969-1970), Emar (1972-1978), Ougarit (1975-1976) et Mari (1979-2004). Il a exercé durant 50 ans ces activités archéologiques de terrain sur les tells du Proche-Orient.

Carrière universitaire[modifier | modifier le code]

Jean-Claude Margueron a été professeur d’histoire et géographie au lycée de Compiègne, France (1961-1964), puis durant une année, attaché de recherche au CNRS à Paris. De 1965 à 1969, il est pensionnaire scientifique de l’Institut français du Proche-Orient à Beyrouth. Puis il est recruté successivement comme assistant, maître-assistant d’archéologie et d’histoire ancienne à la faculté des sciences historiques de l'université Strasbourg II. En 1975, il devient chargé d’enseignement d’archéologie orientale, puis maître de conférences d’archéologie orientale et, en 1979, obtient une chaire de professeur dans cette université. De 1979 à 2004, il est directeur des fouilles de Mari (Syrie), à la 4e section de l'École pratique des hautes études (EPHE).

Il est professeur associé ou invité dans plusieurs universités, à la 4e Section de l’École pratique des hautes études, à l’Université Laval, à Genève ou encore à Melbourne.

En 2005, il prend sa retraite et devient directeur d’études émérite à l’École pratique des hautes études, Paris.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Codirecteur de périodique : Akh Purattim – Les rives de l’Euphrate –, MAE/Maison de l’Orient et de la Méditerranée, Lyon, vol. 1, 2007
  • Mari, métropole de l’Euphrate au IIIe et au début du IIe millénaire av. J.-C, Picard/ERC, Paris., 2004
  • Le Proche-Orient et l’Égypte antiques, en collaboration avec L. Pfirsch, Hachette, Paris (3e édition revue), 2004
  • Les Mésopotamiens, Picard, Paris (réédition de A. Colin 1991), 2003
  • L’Art de l’Antiquité, -2 L’Égypte et le Proche-Orient, en collaboration avec Annie Forgeau, Mirjo Salvini et Pierre Am, sous la direction de Bernard Holtzmann, Gallimard/RMN, Paris, 1997
  • Codirecteur de périodique : Mari, Annales de Recherches Interdisciplinaires, ERC/ADPF, Paris (no 1 à 8: 1982-1997), 1997
  • Recherches sur les palais mésopotamiens de l’âge du Bronze, BAH, Institut d’Archéologie de Beyrouth, T. CVII, Geuthner, Paris, 1982
  • Mésopotamie, coll. Archaeologia Mundi, Nagel, Genève/Paris/Munich 1965. Traductions anglaise et allemande, 1965
  • Cités Invisibles, La naissance de l'urbanisme au Proche-Orient ancien,Geuthner, Paris, 2013.

Articles[modifier | modifier le code]

  • « Notes d’archéologie et d’architecture orientales », Syria, 14 articles depuis 1983., 2007
  • « Sanctuaires sémitiques », col. 1104-1258 in: J. Briend/E. Cothenet (dir.), Supplément au Dictionnaire de la Bible, Letouzey et Ané, Paris, 1991
  • « Emar au XIVe siècle : Une cité de Syrie du Nord sous contrôle hittite », in Les Hittites, civilisation indo-européenne à fleur de roche ( Les dossiers d'archéologie), n°193 (mai 1994), p.62 à 67.

Télévision[modifier | modifier le code]

Liste incomplète

  • Mari, Part 1: Sumerian City on the Euphrates. Mari, Part 2: The Palace of Zimri-Lim. Mesopotamia - The Conquest of Two Rivers (The Gardens of Babel) SBS productions.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • P. Butterlin, M. Lebeau, J.-Y. Monchambert (et al.), Les espaces syro-mésopotamiens : dimensions de l'expérience humaine au Proche-Orient ancien : volume d'hommage offert à Jean-Claude Margueron, Brepols, Turnhout, 2006, 548 p. (ISBN 2-503-52023-5)
  • Juan Luis Montero Fenollós, Redonner vie aux Mésopotamiens : mélanges offerts à Jean-Claude Margueron à l'occasion de son 80e anniversaire, Soc. Luso-Gallega Est. Mesopotamicos, Ferrol, 2014, 161 p. (ISBN 9788461729678)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Jean-Claude Margueron », sur puf (consulté le 6 janvier 2014)
  2. Recherches sur les palais mésopotamiens de l'âge du bronze, Université Paris 1, 1978 [http://www.sudoc.fr/006610420