Jean-Claude Leroy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Leroy et Jean-Claude Leroy (homonymie).
Jean-Claude Leroy
Fonctions
Sénateur du Pas-de-Calais
Élection
Maire de Lumbres
Prédécesseur Jean-Claude Quenon (PS)
Successeur Jean-Pierre Decobert (PS)
Conseiller général du Canton de Lumbres
En fonction depuis le
Avec Blandine Dran
Prédécesseur Etienne Edric (RPR)
Député de la 3e circonscription du Pas-de-Calais
Élection
Réélection
Prédécesseur Philippe Vasseur (UDF)
Successeur siège vacant
Président du conseil puis départemental du Pas-de-Calais
En fonction depuis le
Prédécesseur Michel Dagbert
Président de la Communauté de communes du pays de Lumbres
Prédécesseur Création de poste
Successeur Gilbert Chiquet
Biographie
Date de naissance (65 ans)
Lieu de naissance Wavrans-sur-l'Aa (Pas-de-Calais)
Parti politique PS

Jean-Claude Leroy, né le à Wavrans-sur-l'Aa (Pas-de-Calais), est un homme politique français.

Formation[modifier | modifier le code]

Il a fait des études juridiques.

Parcours politique[modifier | modifier le code]

Il a été l'assistant parlementaire de Dominique Dupilet de 1981 à 2002. En 1981, suite au décès de Bernard Chochoy, il est élu au conseil municipal de Lumbres et devient maire-adjoint auprès de Jean-Claude Quenon.

En 1988, il est élu conseiller général sur le canton de Lumbres. L'année suivante, il est élu maire de Lumbres.

Il se présente aux élections législatives de 1997 mais échoue face à Philippe Vasseur. Il prend sa revanche, trois ans plus tard, suite à des élections anticipées causées par la démission de ce dernier. Suite à cette élection, il décide de quitter son mandat de maire, en 2001.

Il a été réélu en 2002[1] et en 2007[2].

Devenu Sénateur[3] en 2011 sur la liste de Daniel Percheron, il renonce à se briguer un nouveau mandat de député et abandonne le sien.

En 2015, il est élu conseiller départemental sur le canton de Lumbres, en binôme avec Blandine Drain [4].

Le 13 novembre 2017, il devient président du conseil départemental du Pas-de-Calais, suite à la démission de Michel Dagbert [5]

Mandats[modifier | modifier le code]

Mandat en cours[modifier | modifier le code]

  • Membre du conseil général du Pas-de-Calais
  • depuis 2001- 2015 Vice président du conseil général (Pas-de-Calais)
  • depuis 2014 Président de l'Office Public de l'Habitat Pas de Calais Habitat
  • depuis 2017: Président du département du Pas-de-Calais

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]