Jean-Claude Carpanin Marimoutou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean-Claude Carpanin Marimoutou
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour

Jean-Claude Carpanin Marimoutou, souvent simplement appelé Carpanin Marimoutou, est un enseignant-chercheur, poète et critique littéraire français né à Saint-Denis, sur l'île de La Réunion, le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et famille[modifier | modifier le code]

Jean-Claude Carpanin Marimoutou a passé son enfance à Saint-Benoit, chemin Bras Canot, sur la terre de son grand-père[1]. Son père, André Marimoutou (1925-2016), après avoir exercé différentes professions, était professeur de mathématiques puis principal du collège de Bras-Panon, sa mère était institutrice[2]. André Marimoutou était engagé politiquement au sein du PCR, qu'il a fondé avec Paul Vergès, Bruny Payet et Baptiste Ponama[2],[3].

Carpanin Marimoutou a sept frères et sœurs:

  • Vêlayoudom Marimoutou, né en 1957, père de trois enfants, recteur de l'Académie de La Réunion depuis mars 2016, enseignant-chercheur en économie[4],[5];
  • Joëlle Marimoutou, enseignante, inspectrice d'académie, conseillère technique auprès du recteur, responsable du département « langue et culture régionale », décédée en 2012 d'un cancer[6];
  • Félix Marimoutou, né en 1959, enseignant des techniques d'expression et de littérature réunionnaise en langue créole à l'Université de la Réunion, et auteur de manuels sur la littérature créole[7];
  • Michèle Pandialé Marimoutou-Oberlé, née en 1955, professeur d'histoire-géographie[8], titulaire d'une thèse en histoire contemporaine soutenue en 2015 sous la direction de Jacques Weber sur l'engagisme et le contrôle sanitaire dans les Mascareignes[9];
  • Monique Marimoutou-Tacoun, enseignante et mère de deux enfants, engagée politiquement, elle est conseillère municipale de Saint-Benoit, elle a été entre autres la suppléante d'Eric Fruteau lors des élections législatives de 2012[10], et a été candidate aux élections sénatoriales de 2017 sur la liste du PLR-Progrès-MCR dirigée par Wilfrid Bertile[11];
  • René Marimoutou, médecin du sport à Saint-Pierre;
  • Paul Marimoutou, médecin généraliste à Saint-Benoit.

Études[modifier | modifier le code]

En 1966, il part à Saint-Denis pour faire ses études secondaires et tertiaires[2]. En 1972, il part étudier à Montpellier au Lycée Joffre, où il suit les classes préparatoires littéraires entre 1974 et 1976[2]. Il suit un parcours classique en Lettres Modernes (licence, maîtrise, DEA) à l'Université Paul-Valéry-Montpellier, obtient le CAPES en 1981 et l'agrégation en 1983[2]. En 1990 il soutient une thèse de doctorat sous la direction de Robert Lafont intitulée : "Le roman réunionnais, une problématique du même et de l'autre. Essai sur la poétique du texte romanesque en situation de diglossie"[12].

Parcours[modifier | modifier le code]

Présent à l'Université de La Réunion depuis 1984, Carpanin Marimoutou est professeur de littérature française.Il est rattaché au Laboratoire de recherche sur les espaces Créoles et Francophones (LCF-UMR8143 du CNRS), il est spécialiste des littératures indo-océaniques. Il a été directeur du département de Lettres Modernes et enseigne aussi au département de créole qu'il a contribué à créer. Il a été vice-président du Comité international des études créoles (CIEC) et président du CAPES créole[13].

Éditeur scientifique, il collabore avec de nombreuses universités et intervient régulièrement lors de colloques nationaux et internationaux.

Il a été dès la création des éditions Grand Océan créé par le docteur Jean-François Reverzy, le directeur littéraire jusqu'en 2000. Il devient alors directeur des éditions K'A créé par son ami le peintre et poète André Robèr. En 2009, il lui consacre un ouvrage "AR" publié aux "éditions K'A". Traducteur, il collabore avec Kristof Langromme à la traduction du Médecin malgré lui, avec Lolita Tergemina, à la traduction de la pièce d'Anton Tchekhov "Malsoufran la & in domann pou marié" en créole réunionnais, ainsi que de la pièce de Vincent Fontano "Tanbour" en français.

Entre 2003 et 2010, il a été directeur scientifique et culturel du MCUR[13] et a préparé avec l'équipe de la MCUR la candidature du maloya au patrimoine culturel immatériel de l'humanité de l'Unesco.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Fazèle, Les Chemins de la Liberté, St Denis 1978
  • Arracher cinq mille signes, Goutte d’Eau dans l’Océan, 1980
  • Approches d’un cyclone absent, Page Libre, 1991
  • Romans pou la tèr èk la mèr, Grand Océan, 1995
  • 6 fonnkèr pou band lèt la pèrd la bann, éditions K’À Marseille, 2000
  • Fazèle, réédition éditions K’À Marseille, 2001. Lecture Marie Josée Matiti-Picard
  • Narlgon la lang, éditions K’A, Ille-sur-Têt 2002
  • A.R éditions K’A Ille-sur-Têt 2009
  • Shemin maniok, éditions K’A Ille-sur-Têt 2009
  • Approches d’un cyclone absent, réédition éditions K’A Ille-sur-Têt 2011 Lecture Pascale Hermann

Ouvrages collectifs :

  • Poésie réunionnaise 1900-1980, Saint-Denis, 1980
  • Action Poétique N° 1O7-108, Poètes de La Réunion, 1987
  • Grand livre d’or de la poésie réunionnaise, Saint-Denis, 1990
  • Henri Deluy : une anthologie de circonstance, Paris, 1994
  • Rougay lo mo pages 91 à 107 éditions K’A 2009 Ille-sur-Têt
  • Carnavalesques 4 Pages 89 à 93 éditions K’A/Aspect, 2010, Ille-sur-Têt
  • Mazine oubiensa lit pou in épi an LibertéRecueil collectif, textes rassemblés par André Robèr pour les quinze ans des éditions K'A 2014  (ISBN 979-10-91435-16-1)

Études[modifier | modifier le code]

  • Le roman réunionnais. Une problématique du Même et de l’Autre. Essai sur la poétique du texte romanesque en situation de diglossie, thèse de doctorat sous la direction de Robert Lafont, Université Paul Valéry – Montpellier 3, 1990
  • L’Espoir Transculturel II : Ile et fables, psychanalyse, langues et littératures, en collaboration avec Jean-François Reverzy, L’Harmattan, 1990
  • Travaux et documents no 6 & 7 « Le discours et ses sites. Mélanges de linguistique et de littérature offerts à Michel Carayol », Université de la Réunion, 1995
  • L’Insularité : Thématique et Représentation, en collaboration avec Jean-Michel Racault, L’Harmattan, 1995
  • Un état des savoirs à La Réunion. Tome II, Littératures, en collaboration avec Valérie Magdelaine-Andrianjafitrimo, Université de La Réunion, 2004
  • Amarres. Créolisations india-océanes, en collaboration avec Françoise Vergès, K’A, 2004.
  • Amarres. Créolisations india-océanes, en collaboration avec Françoise Vergès, L’Harmattan, 2005.
  • Dopi dizan nou fé koz langaz (pages 8–31)

Préfaces[modifier | modifier le code]

  • D’île en Ille, André Robèr, Éditions K’A, 2010
  • Vativien, André Robèr, Éditions K’A, 2010

Traductions[modifier | modifier le code]

Enregistrement audio[modifier | modifier le code]

  • Koz langaz CD Poèt Larénion no 1 DCC Éditions K'A

Participations festivals de poésies[modifier | modifier le code]

  1. CIPM Marseille mai 1995 Kabar au CIPM organisé par André Robèr
  2. CIPM Marseille Les comptoirs de la nouvelle BS septembre 2001
  3. Festival de la parole poétique Quimperlé mars 2014 http://maisondelapoesiequimperle.com
  4. Kabar K'A Théâtre les Bambous Saint Benoît octobre 2014
  5. Poésie Marseille novembre 2014 http://poesie.marseille.free.fr

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. TEDx Talks, « Une identité culturelle plurielle: Carpanin Marimoutou at TEDxRéunion », (consulté le 30 août 2018)
  2. a, b, c, d et e « Carpanin Marimoutou - Île en île », Île en île,‎ (lire en ligne)
  3. « André Marimoutou, ou l’amour de l’instruction », Clicanoo.re, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  4. « Vêlayoudom MARIMOUTOU: biographie et actualités sur EducPros », sur www.letudiant.fr (consulté le 30 août 2018)
  5. « Vêlayoudom Marimoutou : un enfant du pays prend les rênes de l'Académie de la Réunion », Clicanoo.re, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  6. « Joëlle Marimoutou nous a quittés », Témoignages.RE - https://www.temoignages.re,‎ (lire en ligne)
  7. Design: Wolfgang (www.1-2-3-4.info) / Modified: Matthieu Marcillaud pour CMS SPIP, « Marimoutou Félix - Editions K'A », sur www.editionska.com (consulté le 30 août 2018)
  8. « Michèle Marimoutou-Oberlé - Auteur - Ressources de la Bibliothèque nationale de France », sur data.bnf.fr (consulté le 30 août 2018)
  9. « Engagisme et contrôle sanitaire : quarantaine et lazarets de quarantaine dans les mascareignes aux XIXe siècle et début du XXe siècle », sur www.theses.fr (consulté le 30 août 2018)
  10. « Monique Tacoun, suppléante d'Eric Fruteau, a fait de l'emploi, sa priorité », inforeunion : Un regard Réunionnais - Ile de La Réunion - Océan Indien, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  11. « Sénatoriales: Wilfrid Bertile candidat à la tête de la liste PLR-Progrès-MCR », Linfo.re, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  12. « Un autre aspect de la francophonie, la littérature comorienne : société, histoire, culture et création », sur www.theses.fr (consulté le 30 août 2018)
  13. a et b « Laboratoire de recherche sur les espaces Créoles et Francophones | MARIMOUTOU Carpanin », sur www.lcf-reunion.fr (consulté le 30 août 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]