Jean-Charles Skarbowsky

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jean-Charles Skarbowsky
Fiche d’identité
Surnom Jeannot
The Dragon Tattoo
Chong (en Thaïlande)
Nationalité Drapeau de la France Française
Naissance
Paris
Activité Boxeur
Taille 1,75 m
Catégorie Poids welters
Palmarès
  Professionnel
Carrière 1992-2006
Combats 101
Victoires 75
Victoires par KO 51
Défaites 23
Matchs nuls 3
Titres professionnels Champion de France (1995)
Champion d'Europe (1995 et 1996)
Champion du monde ISKA des -65kg (2000)

Jean-Charles Skarbowsky est un ancien boxeur international français de muay-thaï. Il a été champion du monde, trois fois champion d'Europe, champion de France et classé numéro 1 du stade de boxe du Rajadamnoen de Bangkok à deux reprises.

Biographie[modifier | modifier le code]

Issu d'une mère d'origine roumaine, Jean-Charles Skarbowsky naît à Paris le [1]. Il perd son père à l'âge de 13 ans[1].

Parcours professionnel[modifier | modifier le code]

Jean-Charles Skarbowsky débute la boxe en 1991 en ayant André Zeitoun comme entraîneur[2]. Après avoir arrêté les combats professionnels en 2006, il ouvre son propre camp de muay-thaï, Skarbowsky Gym, à Paris[3].

Titres[modifier | modifier le code]

Les titres obtenus par Jean-Charles Skarbowsky sont les suivants[4],[5],[6],[7] :

  • Champion de France de muay-thaï en 1995
  • Champion d'Europe de muay-thaï en mai 1995, en janvier 1996 et en mars 1996
  • Champion du monde de muay-thaï en 2000 (ISKA, - 65 kg)
  • Classé numéro 1 au stade de boxe du Rajadamnoen de Bangkok en 2003 et 2006
  • Deux fois vainqueur de la Coupe du Roi à Bangkok

Palmarès[modifier | modifier le code]

Au cours de sa carrière, Jean-Charles Skarbowsky a gagné 75 matchs (dont 51 par KO), en a perdu 23 et a fait 3 matchs nuls[8],[9].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Film documentaire[modifier | modifier le code]

  • Peau de boxeur, Steve Balestreri (auteur-réalisateur) (, 52 minutes)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Serge Tréfeu, « Biographie de Jean-Charles Skarbowsky », Siam Fight Magazine,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. « Plancoët. Un champion de muay thaï a animé un stage », Ouest-France,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. « Tigres et Dragons ont organisé un stage de Muay Thaï », Ouest-France,‎ (lire en ligne, consulté le )
  4. « Balma. En stage avec un champion de monde de boxe thaï », La Dépêche du Midi,‎ (lire en ligne, consulté le )
  5. Académie française de muay-thaï, « Les champions français - Années 1980, 1990 et 2000 », sur https://www.afmt.fr (consulté le )
  6. « Reportage vidéo : muay-thaï avec Jean-Charles Skarbowksy », sur https://karatebushido.com (consulté le )
  7. « Ko Boxing : un stage avec Jean-Charles Skarbowsky », Le Télégramme,‎ (lire en ligne, consulté le )
  8. Boxemag.com, « Fiche de Jean-Charles Skarbowsky », sur https://boxemag.com (consulté le )
  9. « Le muay-thaï est un des arts martiaux les plus complets au monde ! », sur https://universboxe.com, (consulté le )