Jean-Charles Perrinet d'Orval

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean-Charles Perrinet d'Orval
Fonction
Capitoul
Biographie
Naissance
Décès
Activités
Parentèle
Étienne Perrinet de Jars (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Jean-Charles Perrinet d’Orval, né à Sancerre en 1707 et mort le à Paris, est un pyrotechnicien français.

Biographie[modifier | modifier le code]

D'une famille de financiers, Perrinet devient capitoul de Toulouse. Il a laissé quelques ouvrages sur la pyrotechnie, dont il fit une étude particulière, ouvrages dans lesquels Diderot et d'Alembert ont puisé des renseignements pour les articles de l’Encyclopédie qui traitaient de cette partie. Ces ouvrages sont : Essai sur les feux d’artifice, Paris, 1745, in-8°, fig., Traité des feux d’artifice pour le spectacle et pour la guerre, Berne, 1750, in-8°, fig. et Manuel de l’artificier, Neuchâtel, 1755, in-8°, fig.

Il avait épouse Anne Renoüard de Bussière, tante d'Athanase Paul Renouard de Bussierre. Par l’arrêt du 12 juin 1743, Perrinet d’Orval, receveur du grenier à sel de Sancerre, et Étienne Renouard, seigneur de Bussière, maître des eaux et forêts du comté de Sancerre, sont en contentieux avec Jean et Étienne Ravot, marchands à Orléans, au sujet de la liquidation de successions (1743-1745)[1].

Notes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Ferdinand Hoefer, Nouvelle Biographie générale, t. 39, Paris, Firmin-Didot, 1862, p. 650.