Jean-Charles Peltier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Peltier.
image illustrant  un physicien
Cet article est une ébauche concernant un physicien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Jean-Charles Peltier
Jean Charles Athanase Peltier.jpg

Jean Charles Athanase Peltier

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 60 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nom dans la langue maternelle
Jean Charles Athanase PeltierVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité

Jean Charles Athanase Peltier est un physicien français fils d'un sabotier[1], né à Ham (Somme) le et mort à Paris le .

Biographie[modifier | modifier le code]

D'abord horloger, il découvrit en 1834 l'effet calorifique du courant électrique passant à travers la jonction de deux métaux différents, effet qui désormais porte son nom. Il détermina expérimentalement en 1841 la température de l'eau en caléfaction. Il signait ses articles scientifiques Athanase Pelletier.

Jean Charles Athanase Peltier est inhumé au cimetière du Père-Lachaise (73e division).

Effet Peltier[modifier | modifier le code]

Circuit thermoélectrique de base.
Schéma d'une cellule à effet Peltier
Article détaillé : Effet Peltier.

La figure ci-contre montre le circuit thermoélectrique de base.

Deux matériaux conducteurs de natures différentes a et b sont reliés par deux jonctions en X et W. Dans le cas de l’effet Peltier, un courant électrique est imposé au circuit, en plaçant par exemple une source de courant électrique entre Y et Z, ce qui entraîne une libération de chaleur à une jonction et une absorption de chaleur à l’autre jonction. Le coefficient Peltier relatif aux matériaux a et b

Πab est alors défini par :

Si un courant imposé dans le sens Y→W→X→Z entraîne une libération de chaleur en X et une absorption en W, alors Πab est positif.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ferdinand Athanase Peltier, Notice sur la vie et les travaux scientifiques de J. C. A. Peltier,