Jean-Charles Castelletto

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jean-Charles Castelletto
Image illustrative de l’article Jean-Charles Castelletto
Castelletto avec le Stade brestois en
Situation actuelle
Équipe FC Nantes
Numéro 21
Biographie
Nationalité Français
Camerounais
Nat. sportive Camerounais
Naissance (27 ans)
Clamart (France)
Taille 1,85 m (6 1)
Période pro. Depuis 2013
Poste Défenseur central
Pied fort Droit
Parcours junior
Années Club
2002-2010 CS Brétigny
2010-2013 AJ Auxerre
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2013-2015 AJ Auxerre060 0(1)
2015-2017 Club Bruges004 0(0)
2016 Royal Mouscron010 0(0)
2016-2017  Red Star FC035 0(2)
2017-2020 Stade brestois095 0(6)
2020- FC Nantes058 0(2)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2010-2011 France -16 ans 009 0(1)[1]
2011-2012 France -17 ans010 0(0)
2013 France -18 ans001 0(0)
2013 France -19 ans002 0(0)
2014-2015 France -20 ans003 0(0)
2017- Cameroun010 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 7 mai 2022

Jean-Charles Castelletto est un footballeur international camerounais, né le à Clamart en France. Il évolue actuellement au poste de défenseur central au FC Nantes.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

AJ Auxerre[modifier | modifier le code]

À l'âge de treize ans, Jean-Charles Castelletto est repéré par la cellule de recrutement de l'AJ Auxerre lors d'un concours dans l'Essonne au concours INF Clairefontaine. Il est ensuite invité à participer au tournoi Sans Frontière de Sens pour jouer avec l’équipe de l’AJ Auxerre avant de signer un contrat de non-sollicitation[2]. Jusqu'à ses 15 ans, il évolue sous les couleurs du club partenaire de l'AJA, le CS Brétigny.

En 2010, aux côtés de Mike Maignan, il remporte la Coupe nationale des Ligues U15 avec la Ligue de Paris-Île-de-France[3].

Issu de la génération 95 (qui remportera la Coupe Gambardella en 2014 face au Stade de Reims), il passe par les différentes catégories de jeunes à l'AJ Auxerre ainsi qu'en sélection nationale[4]. Défenseur central de formation, il est repositionné dans un premier temps à droite avec son club ainsi qu'en sélection à l'Euro U17. Au cours de la saison 2013-2014, il évolue principalement avec l'équipe réserve auxerroise en CFA. Le , il signe son premier contrat professionnel pour une durée de trois ans et dispute quelques jours plus tard son premier match sous les couleurs auxerroises face au GFC Ajaccio (match nul 0-0)[5].

La saison suivante, il dispute son premier match de la saison face au Tours FC (victoire 4-0) lors de la treizième journée de Ligue 2. C'est à la mi-saison, à la suite de la blessure d'Éric Marester, que Jean-Charles gagne une place durable dans le onze titulaire auxerrois. Il disputera 19 matches de championnat, principalement en seconde partie de saison. Sa polyvalence (utilisé aux postes de défenseur droit, gauche et axial) et ses qualités athlétiques plaisent à ses différents entraîneurs Bernard Casoni puis Jean-Luc Vannuchi. Ce dernier fera de lui un titulaire indiscutable pour la fin de saison, contribuant au maintien du club en Ligue 2.

Au cours de la saison 2014-2015, il est cette fois-ci principalement utilisé au poste de défenseur central au côté de la nouvelle recrue auxerroise Sébastien Puygrenier afin de former une charnière centrale plus complémentaire, Castelletto apportant sa vitesse et sa fougue à un Puygrenier plus lent mais efficace dans le marquage individuel et dans l'anticipation des passes[6]. Le , au cours de la neuvième journée de Ligue 2, Castelletto inscrit son premier but sous les couleurs de son club formateur face à l'AC Arles-Avignon d'une tête à bout portant à la suite d'une déviation de son coéquipier Sébastien Puygrenier[7].

Club Bruges[modifier | modifier le code]

Le , il signe un contrat de trois ans au Club Bruges[8]. Défenseur polyvalent, il vient renforcer le secteur défensif en tant que joueur de complément, le club étant engagé sur plusieurs tableaux dont en Ligue Europa[9]. Il dispute son premier match avec Bruges lors de la réception du KV Courtrai le 14 août (4e journée, victoire 2-1), remplaçant Hans Vanaken à la 85e minute. La semaine suivante, il est titulaire lors du déplacement au SV Zulte Waregem (défaite 2-0) puis le 26 août pour le match retour du dernier tour de qualification pour la Ligue des champions face à Manchester United (défaite 0-4). Ce seront ses seules titularisations avant d'être prêté au Royal Excel Mouscron lors du mercato hivernal.

Prêt à Mouscron[modifier | modifier le code]

Avec les Hurlus, il s'impose dans le onze de départ, formant la charnière centrale au côté de Noë Dussenne. Satisfait de son temps de jeu et son entraîneur, Glen De Boeck, comptant sur lui, il se voit alors prolonger l'aventure à Mouscron pour y poursuivre son apprentissage[10].

Stade brestois[modifier | modifier le code]

Le , il s'engage pour trois ans en faveur du Stade brestois[11]. Il étrenne pour la première fois ses nouvelles couleurs en Corse face à l'AC Ajaccio (2e journée, défaite 2-1). Titulaire à 33 reprises en Ligue 2, il forme la charnière centrale au côté d'Anthony Weber. Qualifiée pour les barrages de promotion, son équipe est éliminée par Le Havre au premier tour des play-offs.

Il réalise un nouvel exercice plein lors de la saison 2018-2019, titulaire à 31 reprises en championnat, qui se conclut par une deuxième place en Ligue 2 et une promotion en Ligue 1.

Alors qu'il n'avait manqué qu'une seule rencontre de championnat depuis le début de saison 2019-2020, il est exclu lors de la réception des Girondins de Bordeaux (23e journée, 1-1) et est suspendu pour trois matches dont un avec sursis[12]. Le championnat suspendu à cause de la pandémie de Covid-19 et refusant de prolonger au Stade brestois, étant annoncé au FC Nantes, cette rencontre est finalement sa dernière sous le maillot finistérien[13].

FC Nantes[modifier | modifier le code]

Le FC Nantes officialise son arrivée le . Il y paraphe un contrat de trois ans, étant lié au club nantais jusqu'en 2023[14]. En ouverture de la saison 2021-2022, il égalise sur corner contre l'AS Monaco, permettant au FC Nantes de prendre un point en Principauté[15].

Statistiques de carrière[modifier | modifier le code]

Statistiques de Jean-Charles Castelletto au 8 janvier 2022
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Compétition(s)
continentale(s)
Barrages d'accession Cameroun Total
Division M. B. M. B. M. B. Comp. M. B. M. B. M. B. M. B.
2012-2013 Drapeau de la France AJ Auxerre Ligue 2 1 0 - - - - - - - - - - - 1 0
2013-2014 Drapeau de la France AJ Auxerre Ligue 2 19 0 3 0 1 0 - - - - - - - 23 0
2014-2015 Drapeau de la France AJ Auxerre Ligue 2 29 1 6 0 1 0 - - - - - - - 36 1
Sous-total 49 1 9 0 2 0 - - - - - - - 60 1
2015-2016 Drapeau de la Belgique Club Bruges Jupiler Pro League 3 0 - - - - C1 1 0 - - - - 4 0
2015-2016 Drapeau de la Belgique Royal Mouscron Peruwelz (prêt) Jupiler Pro League 6+4 0 - - - - - - - - - - - 10 0
2016-2017 Drapeau de la France Red Star FC (prêt) Ligue 2 32 2 2 0 1 0 - - - - - - - 35 2
2017-2018 Drapeau de la France Stade brestois 29 Ligue 2 32 2 1 0 1 0 - - - 1 0 1 0 36 2
2018-2019 Drapeau de la France Stade brestois 29 Ligue 2 31 2 2 0 2 1 - - - - - - - 35 3
2019-2020 Drapeau de la France Stade brestois 29 Ligue 1 22 1 1 0 1 0 - - - - - - - 24 1
Sous-total 85 5 4 0 4 1 - - - 1 0 1 0 95 6
2020-2021 Drapeau de la France FC Nantes Ligue 1 24 1 3 0 - - - - - - - 3 0 30 1
2021-2022 Drapeau de la France FC Nantes Ligue 1 16 1 1 0 - - - - - - - - - 17 1
Total sur la carrière 219 10 19 0 7 1 - 1 0 1 0 4 0 251 11

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Fiche de Jean-Charles Castelletto », sur FFF.fr
  2. Pierre-Jules Gaye, « Sébastien Haller prolonge à l’AJA », sur Auxerre TV, (consulté le )
  3. « Site officiel du Ligue de Paris Ile-de-France : A Paris la bonne Coupe ! », sur web.archive.org, (consulté le )
  4. « Fiche de Jean-Charles Castelletto », sur transfermarkt.fr
  5. « Auxerre : Castelletto passe pro, Haller prolonge », sur Foot National, (consulté le )
  6. Julien Ben Bouali, « Jean-Charles Castelletto aborde le premier match de la saison avec confiance », L'Yonne républicaine, (consulté le )
  7. « Feuille de match AJ Auxerre - AC Arles Avignon », sur Ligue 2 (consulté le )
  8. « Jean-Charles Castelletto de l'AJ Auxerre à Bruges », L'Équipe, (consulté le )
  9. (en) « Jean-Charles Castelletto signed a three-year deal », sur clubbrugge.be,
  10. Thomas Van den Bril, « Castelletto: "J’aimerais bien être encore prêté à Mouscron" », La DH Les Sports+,
  11. « Jean-Charles Castelletto s’engage pour 3 ans », sur sb29.bzh,
  12. « Stade Brestois. Jean-Charles Castelletto suspendu trois matches dont un avec sursis », Ouest-France,
  13. F.L.D., « Transferts : libre, Jean-Charles Castelletto (Brest) va signer à Nantes », L'Équipe, (consulté le )
  14. « Groupe Pro - Jean-Charles Castelletto est Nantais ! », sur fcnantes.com (consulté le )
  15. « Match : AS MONACO vs NANTES », sur MatchEnDirect.fr (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]