Jean-Charles-Joseph Rémond

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean-Charles-Joseph Rémond
Joseph-Désiré Court - Portrait de Jean-Charles Joseph Rémond.jpg
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Autres activités
Formation
Maître
Mouvement
Distinctions
Paysage montagneux avec une route vers Naples (1821-1825), Los Angeles, Getty Center.

Jean-Charles-Joseph Rémond, né en 1795 à Paris, où il est mort en 1875, est un peintre paysagiste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean-Charles-Joseph Rémond est fils et beau-fils d'imprimeurs aisés. Il est l'élève deJean-Baptiste Regnault à l'Académie de peinture et de sculpture dès 1809, et de Jean-Victor Bertin à l'École des beaux-arts de Paris en 1814. Il débute au Salon de 1814 avec deux paysages historiques.

Il remporte le grand prix de Rome du paysage historique en 1821, à l'unanimité pour L'Enlèvement de Proserpine par Pluton[1]

De retour de Rome, il ouvre un atelier à la fin de 1826. Rémond se consacre au paysage historique et cesse d'exposer après 1848. À son retour d'Italie, il publia un recueil de vues de ce pays. Adepte de la peinture en plein-air, il voyagea en Italie jusqu'à Naples et la Sicile, la Suisse, avant de retourner en France.

Jean-Charles-Joseph Rémond est élevé au grade d'officier de la Légion d'honneur.

Collections publiques[modifier | modifier le code]

Aux États-Unis
  • Los Angeles, Getty Center : Paysage montagneux avec une route vers Naples, 1821-1825
  • New York Metropolitan Museum of Art :
    • Vue d'Ischia depuis la mer, 1842
    • Entrée de la grotte de Posilipo, entre 1822 et 1842
    • Vue du Colisée et de l'Arche de Constantine depuis le mont Palatin, 1822-1824
    • Vue de la Basilique de Constantine depuis le mont Palatin, Rome, 1822-1825
En France
  • Montpellier, musée Fabre : La Mort d'Abel. Paysage historique, 1838
  • Paris, musée du Louvre : Carloman blessé à mort dans la forêt d'Yvelines
  • musée d'art de Toulon : Paysage inspiré par le site de Royat , 1821
  • Versailles, musée de l'Histoire de France :
    • Prise de Tarragone en Catalogne par le général en chef Suchet, le 28 juin 1811, 1837
    • Siège de Lerida par le général Suchet, 1836
    • Le Général de division Suchet, commandant le 3e corps de l'armée d'Espagne, reçoit la capitulation de la ville de Tortosa, 1837
Au Royaume-Uni

Estampes[modifier | modifier le code]

  • Vues d'Italie dessinées d'après nature, vingt lithographies, 1827
  • Vues d'Italie d'après nature, second recueil de 1827 à 1832
  • Siège de Lérida (mai 1810), eau-forte, 1835

Publications[modifier | modifier le code]

  • Principes de paysages, 1826
  • Cours complet de paysages, 1828

Galerie[modifier | modifier le code]

Élèves[modifier | modifier le code]

Expositions[modifier | modifier le code]

  • Du 19 juin au 4 octobre 2010 : Un siècle de paysages, le choix d'un amateur, Lyon, musée des beaux-arts
  • Du 13 novembre au 22 novembre 2013 : Regards sur la nature, Paris, place Vendôme, galerie Fine Art Marty de Cambiaire

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Encyclopédie Larousse du XIXe siècle en huit volumes.
  • Emmanuel Bénézit, Dictionnaire des peintres, sculpteurs, graveurs, dessinateurs, Gründ, 1999.
  • Suzanne Gutwirth, « Jean-Charles-Joseph Rémond (1795-1875) premier grand prix de Rome du paysage historique », in Bulletin de la Société d'histoire de l'art français, 1981, publ. 1983, no 50, p. 203.
  • Laurie Marty de Cambiaire, avec Angélique Franck-Niclot, trad. Jane MacAvock, Regards sur la nature, une collection privée, [catalogue d'exposition], galerie Fine Art, 2013.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Collections de l'École nationale supérieure des beaux-arts, la date est bien 1821 et non 1810 comme inscrit sur le site par erreur, Rémond n'avait à cette date que 15 ans et il est rentré aux beaux-arts qu'en 1814.

Liens externes[modifier | modifier le code]